Les massages et le stretching pour les chiens

Masser son chien

Le bienfait des massages est reconnu dans de nombreuses civilisations depuis fort longtemps.
L’utilisation de cette technique de relaxation pour les animaux de compagnie est plus récente et pourtant tout aussi bénéfique que pour les humains.

Pourquoi masser son chien ?

Massage canin
Schéma extrait du livre Les massages c’est (aussi) pour les chiens.

Confort et bien-être sont les deux principaux buts du massage outre la relation privilégiée que vous renforcez avec votre chien.
Cela permettra aux chiens âgés de conserver leur souplesse et leur agilité grâce à des exercices basés sur les étirements.
Les chiens qui vivent en ville se promènent la plupart du temps sur des sols durs et attachés en laisse, ces conditions peu naturelles sollicitent énormément leurs articulations, un massage pourra donc aider les chiens citadins à se débarrasser des contractions musculaires liées à leur mode de vie.

Comment effectuer un massage sur son chien ?

Le principe du massage consiste à stimuler le système lymphatique et sanguin.
Au cours d’un massage il faut alterner plusieurs techniques qui vont de l’effleurement des muscles au pincement en passant par la friction.
Chaque zone sera massée de 2 à 4 min et la séance se déroulera sur une période de 10 à 30 min.
Le chien peut être surpris lors des premiers massages, il faudra donc limiter le temps de la séance pour le massage reste bénéfique et ne devienne pas une source de stress pour l’animal.
Un peu de vocabulaire :
Le verbe masser vient de l’arabe et signifie toucher, palper.

Rappel important :

Les massages ne peuvent être pratiqués que sur des animaux en parfaite santé et ne remplacent en aucun cas une consultation vétérinaire.
Les animaux ayant subi une intervention chirurgicale pourront être massés seulement quelques jours après leur opération en se conformant à l’avis du vétérinaire.

Quels sont les bienfaits du stretching ou étirements ?

Les étirements permettent au chien d’améliorer sa récupération musculaire après un effort, et de conserver sa souplesse. Les étirements ont pour but d’assouplir en douceur les articulations.

Comment pratiquer les étirements avec son chien ?

Un échauffement est indispensable avant toute séance d’étirements. Une promenade composée d’une marche en laisse de 15 min puis de marche et course en liberté d’environ 20 min, vous permettront de travailler sur des muscles chauds.
Lors des séances d’étirement une attention particulière sera apportée afin de ne jamais aller jusqu’à une extension complète qui pourrait s’avérer désagréable pour le chien et alors entraîner une contraction musculaire réflexe inverse à la détente recherchée. Les mouvements seront répétés entre 1 et 3 fois, la position maintenue de 15 à 30 secs.

Une séance d’étirements par semaine suffit à conserver une bonne souplesse à votre chien, cette séance dure entre 10 à 30 min.

Rappel important :

Il faut attendre la fin de la croissance du chien pour commencer les étirements, soit environ l’âge d’un an (jusqu’à 15 ou 18 mois pour les grandes races).
Tout comme les massages, les étirements seront pratiqués sur un chien en bonne santé.
A aucun moment le chien ne doit éprouver de la douleur, si l’animal se plaint au cours d’une séance d’étirements, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire car vous venez peut-être de découvrir un problème jusque là passé inaperçu.
Les séances d’étirements doivent toujours être précédées d’un échauffement musculaire progressif.

Si vous hésitez à masser votre chien, une bonne séance de papouilles peut également être bénéfique et sans risque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *