Vermifuger un chien ou un chiot

Les parasites internes du chien, plus communément appelés vers

Rappel sur les vers et le vermifuge

Les vers qui contaminent un animal sont rarement visibles à l’oeil nu, seul un examen microscopique des excréments permet de déterminer la présence éventuelle de larves ou d’oeufs qui sont plus facilement évacués dans la matière fécale.
Le vermifuge a une action ponctuelle, contrairement au vaccin qui protège dans le temps. Le vermifuge va tuer les vers, les larves et les oeufs, mais il faudra régulièrement recommencer l’opération.

 

Quand vermifuger son chien?

Les chiots

vermifuger les chiots
Vermifuger les chiots tous les mois
jusqu’à 6 mois

  • de 15 jours à 2 mois : toutes les 2 semaines (effectué par l’éleveur)
  • de 2 à 6 mois : 1 fois par mois

Les adultes

  • tous les 6 mois (voir 3 à 4 fois par an si votre chien ingère tout et n’importe quoi…)

Les femelles reproductrices

  • 2 à 3 jours avant la saillie
  • 10 à 15 jours avant la mise bas
  • 10 à 15 jours après la mise bas

Comment vermifuger son chien ?

Les vermifuges se présentent sous différentes formes.
Que ce soit un comprimé à faire prendre en une prise, ou une pâte à donner trois jours de suite, seul votre vétérinaire peut prescrire un traitement adapté à votre chien.
Il est conseillé d’alterner les marques de vermifuge pour varier les principes actifs et éviter un phénomène d’accoutumance de la part des vers à traiter.
Quelque soit la forme prescrite, les vermifuges sont la plupart du temps appétants pour le chien qui prendra volontiers son traitement.

IMPORTANT

Traitement anti-puces

Toujours compléter le traitement des parasites internes par un traitement des parasites externes.
Il faut garder à l’esprit que les puces sont porteuses de certains vers.

Traiter tous les animaux

Pour optimiser le traitement anti-parasitaire, vermifuger tous les animaux du foyer en même temps.
Cela évitera les cas de transmission.

Protéger l’environnement

Ramasser les déjections de vos animaux afin d’éviter une prolifération des vers

 

Les principaux types de vers qui contaminent le chien

Les ascaris

Les ascaris sont des vers blancs et ronds, à l’âge adulte ils mesurent jusqu’à 20cm.

Symptômes

  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Ventre ballonné
  • Les vers sont visibles dans les excréments en cas d’infestation massive

Conséquences sur la santé du chien

  • Retard de croissance
  • Rachitisme
  • Peut entraîner la mort de l’animal si traité trop tard

Modes de contaminations

  • Pendant la gestation, dans le ventre de la mère
  • Au moment de la tétée, par le lait maternel

Le dipylidium ou ténia

Le dipylidium, appelé aussi ténia, est un vers plat qui peut atteindre 80cm.
C’est le vers le plus fréquent chez le chien, il est très reconnaissable par sa forme en grain de riz.

Symptômes

  • Démangeaisons annales, léchages ou frottements au sol

Conséquences sur la santé du chien

  • Abattement

Modes de contaminations

  • Par l’ingestion de puces, elles-mêmes porteuses de vers

Les trichures

Les trichures sont des vers situés dans le gros intestin (le colon). Ils se fixent sur la paroi intestinale où ils se nourrissent du sang de leur hôte. Ces vers mesurent de 2 à 4cm.
Invisibles dans les selles du chien, seul une analyse au microscope permet de détecter les oeufs.

Symptômes

  • Abattement de l’animal

Conséquences sur la santé du chien

  • Anémie

Modes de contaminations

  • Présents dans le milieu extérieur
  • Particulièrement résistants