Whippet

Whippet

 Le caractère du Whippet

L’élégance, l’intelligence, la résistance sont les 3 mots clefs qui caractérisent le whippet.

Attiré par les enfants ce chien deviendra la poupée de la famille. Il adore par-dessus tout ses proches, surtout ses maîtres et les enfants. De ces derniers il acceptera tout, c’est toujours une grande histoire entre les enfants et les whippets. La complicité qui les rapproche est quelques fois inexplicable et tellement magique.
Le whippet est-il réellement un chien ? Certains se posent encore la question car son comportement est incomparable. Le whippet communique surtout par son regard, la complicité avec lui est unique. Paradoxalement, souvent défini comme le plus félin des chiens il est l’un des plus fidèles compagnons.

Rares sont ses aboiements, pourtant le whippet est un excellent gardien même s’il n’est pas pris au sérieux… Sa détermination prouve son courage et sa fidélité. Doté d’une mémoire exceptionnelle il se souviendra du moindre détail. Il est vif et intelligent. Il suffit de l’observer pour comprendre.

La tête majestueuse
Un regard qui en dit long

Le whippet n’est pas rancunier et appréciera que vous lui pardonniez ses fautes aussi vite que possible. Il acceptera vos invités mais ne se laissera pas influencer. Il restera hostile s’il ne connaît pas et bien malin celui qui réussira à l’amadouer. Il jouera adroitement de son regard et sait aussi faire d’incroyables pitreries pour attirer l’attention.

Le whippet aime les louanges, les flatteries et les longues soirées sur le canapé.
Le whippet ne supporte pas les cris de colère : il les considère tous contre lui. Très vite il deviendrait malheureux jusqu’à même devenir stressé. Mieux vaut ne pas acquérir un Lévrier whippet si vous ne pouvez pas lui offrir le calme et la compréhension.

Si vous avez l’honneur de vivre aux cotés d’un whippet vous aurez sans doute constaté que votre lévrier est attiré par ses congénères (de même race). C’est bien normal, le whippet est encore plus heureux s’il partage sa vie avec un autre whippet. Le deuxième doit être acquis sans retenu et vous pourrez ainsi constater et comprendre ce qui manquait à votre protégé.
Les whippets se tiendront compagnie et vous offriront deux fois plus de bonheur. Si le whippet correspond à ce que vous recherchez ou plutôt s’il correspond à ce que vous pouvez lui apporter, n’hésitez plus : vous ne changerez plus de race!

Le physique du Whippet

Ce n’est pas une race naine et l’équilibre de ses proportions morphologiques et son mode de vie font de lui le chien de compagnie par excellence.
Ne vous y trompez pas, malgré une silhouette frêle, il est robuste et fait partie des races rarement représentées dans les salles d’attente des vétérinaires. D’après les statistiques de la Société Centrale Canine c’est le chien qui vit le plus longtemps.
Le whippet ne nécessite aucun toilettage.

 » Le Whippet ne dégage aucune odeur ! « 
  • Taille idéale, 44 à 52 cm
  • Poids de 9 à 16 kilos
  • Toutes couleurs et nuances de coloris sont acceptées
  • Les yeux sont assortis, plus ou moins, à la robe. Ils ne doivent pas rester bleus et ont la même couleur
  • Poil le plus ras et le plus serré possible
Les allures du Whippet
Le Whippet et ses magnifiques allures

L’origine du Whippet

Le Whippet est originaire de Grande-Bretagne. Cette race fut créée au Nord de l’Angleterre pour remplacer le Fox-Terrier (qui chassait les lièvres).
Il est né d’un croisement entre différents terriers, le Petit Lévrier Italien et le Greyhound. Il était utilisé comme chien de compétition.
Son nom vient du Whi up (coup de fouet) ou du Whi it (rapide comme l’éclair). L’Angleterre reconnue cette race en 1902.

Choisir son chiot Whippet

Mâle ou femelle : Que choisir ?

Entre le mâle et la femelle la première différence est la morphologie et plus précisément, la taille.
La femelle whippet est plus fine en général bien qu’il y ait aussi quelques petits mâles.
La femelle est en chaleur 1 à 2 fois par an ( en moyenne tous les 9 mois ). Cette période dure environ 3 semaines, il faut donc l’isoler des mâles et prendre un maximum de précaution car elle attirera tous les étalons de votre quartier. Si vous habitez en appartement, nous vous conseillons de prendre un mâle afin de ne pas avoir à repousser tous les chiens charmés par votre chienne à chaque sortie. D’autant que le mâle whippet n’est pas dominant vous ne risquez aucune agressivité vis à vis des autres chiens.

La protection de la chienne
Le chiot apprend au contact de sa mère

Le caractère est quelque peu différent car la femelle est plus possessive que le mâle en général. Lui se contente de venir vous voir pour un  » câlin », elle pour une éventuelle friandise ou une place sur le canapé ! Côté tendresse, vous serez surpris du comportement d’un mâle whippet qui est d’une douceur exemplaire et qui est doté d’un instinct maternel à tout moment. La femelle est un peu plus difficile à canaliser mais reste facile également pour l’éducation. Elle change plus vite d’attitude et comme chez les félins elle chasse, le mâle attend tel un pacha. Elle est aussi plus indépendante et l’avant et après chaleur la perturbe. Si vous ne destinez pas votre chienne à la reproduction nous conseillons la stérilisation au plus tôt ( avant ses premières chaleurs de préférence ). Suivez les conseils de votre vétérinaire ou de l’éleveur.

Quelques conseils

Chiot Whippet

Sachez que certaines races de chiens ne peuvent êtres élevées correctement qu’à la maison, c’est le cas du whippet, alors que d’autres peuvent se contenter d’un chenil extérieur.

Tous les bébés font craquer !
Soyez vigilants à ce qu’on « vous met dans les bras » et pour être sur d’avoir un vrai chien de race, avec le caractère et la morphologie correspondante, bannissez les éleveurs et vendeurs de chiots ou de chiens « sans papier », « non-lof » ou de « type ». Car si aujourd’hui ce merveilleux bébé vous paraît racé, il est peu probable qu’à l’âge adulte il correspondra au standard de la race !

L’éducation de votre Lévrier Whippet

 » Le whippet, très sociable, aime la compagnie et s’adapte au mode de vie que vous lui proposerez. « 

Éduquer un whippet, c’est le mettre en situation de bien faire et le récompenser.
Une main de fer dans un gant de velours et votre whippet sera le plus obéissant des chiens.
N’oubliez pas que le whippet s’élève dés l’âge de 2 mois et qu’il se souvient du moindre détail.
C’est à cet âge que vous lui apprendrez tout ce qu’il doit savoir et tout ce qu’il ne doit pas faire.
Avec le temps, il développera tout un ensemble de rituels pour se faire comprendre. Cet apprentissage suivant le principe du « si ça fonctionne, je recommence ! », il est important de donner de bonnes bases dés le plus jeune âge. La perte des rituels peut facilement induire des états anxieux qui ne facilitent pas l’intégration de l’adopté. Il est important d’acquérir un chiot bien dans sa peau et surtout pas craintif ou anormalement calme.

Bébé Whippet
Chiot Whippet de la Romance des Damoiseaux

Textes : © Sabine BOURGET
Photographies : © Thierry GAUZARGUES © Sabine BOURGET

Élevage La Romance des Damoiseaux
Sabine Bourget

La maison neuve
19410 VIGEOIS
Tel : + 33 (0)6.09.26.01.30
+ 33 (0)5.55.98.81.81
www.lewhippet.com

Autour du Whippet

Accessoire pour chien : manteau
Déco d’intérieur : coussin Whippet
Sac shopping Whippet en tissus (coton)

Le Berger Blanc Suisse

Le Berger Blanc Suisse

Les origines du berger blanc suisse

En regardant le berger blanc suisse, on ne peut qu’être frappé par sa ressemblance avec le berger allemand et pour cause il s’agissait à la base de la même race.
Tout commence le 3 avril 1899 à Karlsrühe en Allemagne dans une exposition canine où le capitaine Von Stephanitz (père de la race du Berger Allemand), tombe en admiration devant un berger allemand prénommé Hektor von Linksrheim qu’il achète et rebaptise Hrand Von Grafrath : il n’était pas de couleur blanche, mais on constate que la couleur blanche est une couleur naturelle chez le grand-père de Horand, Grief Sparwasser né en 1879 et qui était blanc. Horand est exclusivement utilisé pour la reproduction. Plusieurs de ses petits-enfants sont blancs. Un de ses descendants directs, Berno von der Seewiese, né en 1913, est le premier Berger Allemand Blanc inscrit au Livre d’élevage du SV (l’association de bergers allemands). Malheureusement, en 1933, le club du berger allemand décide d’exclure la couleur blanche des standards, triste décision dont la conséquence condamne à mort la quasi-totalité des chiots qui naissent blancs au sein des portées.

Berger Blanc Suisse
Berger Blanc Suisse mâle

Heureusement les premiers spécimens de bergers allemands blancs avaient été importés vers les USA.

Entre 1906 et 1912, les premières nichées de bergers allemands voient le jour sur le sol américain et dans ces portées naissent des chiots de couleur blanche.
Un premier berger allemand blanc est inscrit à l’AKC (American Kennel Club) en 1917.
La race est heureusement sauvée : les Américains tombent sous le charme du berger blanc et commencent l’élevage de lignées exclusivement blanches.

Dans le même temps, des sujets blancs sont importés au Canada qui oeuvrera, lui aussi, énormément pour la race.
Peu à peu, au fil de la sélection, le berger blanc s’éloigne du berger allemand pour devenir une race à part entière.
Dans les années 1960 et 70, le berger blanc fait son grand retour sur notre vieux continent, en Suisse bien sûr, mais aussi dans son pays d’origine l’Allemagne, puis petit à petit, dans plusieurs pays d’Europe tels que l’Autriche, la France, la Belgique…
Hélas le chemin vers la reconnaissance officielle prendra encore de très longues années. C’est la CSC (la société cynologique suisse) qui est le premier pays à reconnaître officiellement la race en 1991 ; premier aussi à soumettre à la FCI (fédération cynologique internationale), une demande de reconnaissance sur le plan international. Cette demande aboutit officiellement en janvier 2003 : le berger blanc devient donc le Berger Blanc Suisse.

Le physique du berger blanc suisse

Berger Blanc Suisse
Jeune Berger Blanc

D’une grande élégance, son corps présente des proportions harmonieuses : Il est de taille moyenne, légèrement allongée, bien musclée, l’ossature et secs et robustes. Sa taille est de 60 à 65 cm chez les mâles et de 55 à 60cm chez les femelles. La tête doit être adaptée au corps et doit être cunéiforme, la dentition articulée en ciseaux, forte et complète (42 dents), les oreilles dressées, et tournées vers l’avant, de grandeur moyenne et bien implantées parallèlement sur le haut du crâne.

La ligne de dos est droite elle s’étend du cou jusqu’à la croupe où elle s’incline légèrement. Le dos est modérément long, solide, robuste et bien musclé. Les pattes avant et arrière doivent être bien musclés et suffisamment allongées pour permettre une course déliée.
Le BBS présente deux types de poils : courts ou longs, tous deux dotés d’un sous poil abondant.
Son caractère doit être équilibré, sans nervosité, sûr de lui, ingénu et gentil.

Caractère et aptitudes du Berger Blanc Suisse

Chien majestueux au pelage blanc immaculé lorsqu’on voit le berger blanc on ne peut que tomber sous le charme de la force tranquille qu’il dégage. Le BBS a une personnalité sereine sans nervosité. Tendre, affectueux, il aime avant tout faire partie de la famille ; très proche de ses maîtres, il se montre un gardien vigilant.

Berger Blanc Suisse
Travail au mordant

Travailleur et titillé par son désir constant d’apprendre et de bien faire, ses nombreuses capacités en font un chien très polyvalent.

Son caractère doux et d’une très grande souplesse fait du BBS un chien très facile à éduquer : avec fermeté mais surtout sans aucune brutalité. Il éprouve un besoin vital de se dépenser plusieurs fois par jour : si vous êtes amoureux des longues balades ou passionné par les sports canins tels que l’agility, flyball ou même le jogging vous trouverez dans ce grand sportif un compagnon idéal. Proche des enfants, il est très protecteur et se montre un bon camarade de jeux. C’est un chien naturellement sociable et sans agressivité, courageux, résistant au stress, endurant et avec un grand sens olfactif.

Certains pays européens comme l’Allemagne, l’Autriche, et la France font appel à lui comme chien de travail. La facilité qu’il montre à comprendre ce qu’on attend de lui et ses grandes qualités physiques et psychiques font de lui un excellent chien de travail qui peut briller dans différentes disciplines : telles que chien de patrouille, de pistage, sauvetage, conduite sur troupeaux, ou chien guide pour aveugles, Auxiliaire de l’homme, les qualités du BBS seront aux services des personnes.

Sa nourriture idéale et les soins nécessaires

Voir plus haut pour dépenses physiques.

Berger Blanc Suisse
Chiot berger blanc suisse

Chez le berger blanc suisse il est important, afin d’éviter la coloration du poil, de ne pas lui donner carottes, maïs…et autres légumes trop colorés (il restera alors bien blanc). La croissance du berger blanc doit être lente et progressive puisque c’est un chien de grande taille. Il faut donc veiller à bien respecter le poids des rations et éviter le surpoids pour protéger l’ossature, la musculature, les tendons…

Il faut surtout ne pas oublier qu’il est préférable de donner la ration entière en 2 ou 3 fois afin d’éviter les torsions d’estomac auxquelles tout chien de grande race est prédisposé; il ne faut donc pas qu’il fasse d’effort intense après les repas.
Oreilles : toujours important de vérifier régulièrement qu’il n’y ait pas d’accumulation de sébum. Il est conseillé d’utiliser de l’huile d’amande douce et des cotons tiges spécifiquement pour chiens, protégez les oreilles contre l’eau lors du bain et des courants d’air.

Les yeux : comme toutes les races de couleur blanche, certains bergers blanc suisses peuvent avoir des secrétions au coin de l’œil. Vous trouverez facilement dans le commerce des produits adaptés pour le soin des yeux afin d’éviter une coloration des poils à cet endroit.

 » C’est une erreur de penser que parce son poil est blanc, il est salissant. « 

En effet son poil est « auto-nettoyant » : un brossage hebdomadaire sera suffisant afin de garder le poil propre et souple. Les brossages seront accentués en périodes de mue pour se débarrasser des poils morts. Un à deux bains par an est amplement suffisant mais veillez à utiliser un shampoing spécial poils blancs.

La santé du Berger blanc suisse

C’est un chien rustique qui n’a pas de problème de santé particulier il est résistant et très rarement malade.

 » Le Berger blanc suisse peut présenter une sensibilité génétique à différents médicaments « 

À partir d’un simple frottis buccal ou d’une prise de sang, il est possible par analyse ADN de savoir si le chien est porteur de la mutation MDR1, d’où l’intérêt lors de l’acquisition d’un chiot de s’adresser à des éleveurs sérieux et compétent, qui pratiquent ces tests. Assurez-vous aussi que les parents ont été radiographiés et sont exempts de dysplasie de la hanche et des coudes.

Le berger blanc, et une race en plein essor et récemment reconnue, n’hésitez à prendre votre temps pour vous renseigner à vous déplacer même loin, pour visiter plusieurs élevages afin de pouvoir comparer les différents types de chiens, la qualité et le caractère du berger blanc suisse peuvent être relativement différents d’une lignée à l’autre. Il est important de se rendre compte du travail de sélection effectué par l’éleveur et aussi de la façon dont les chiots sont élevés et socialisés. Un éleveur attentif pourra également vous orienter dans le choix de votre futur compagnon afin qu’il vous corresponde au mieux.

Berger Blanc Suisse
Indy of Luna Legacy et ses chiots

Vous avez craquez pour cette superbe race et vous avez décidé d’acquérir un Berger Blanc suisse ? Vous devez savoir qu’il est nécessaire de l’intégrer à la vie de famille. Il ne peut absolument pas être tenu constamment en chenil. L’éducation de votre chiot doit être accompagnée de beaucoup d’amour et de félicitations constantes, il est très réceptif et sensible à l’attention et affection portées par son maître. Il est important d’offrir au berger blanc une occupation adéquate qui aiguise son esprit et entraîne son corps. Ainsi, pendant de longues années, vous serez le maître d’un très bon Berger Blanc Suisse, heureux et sain.

Copyright textes et photographies : © Melody GASON © Vanesse GROSSEMY

Page 2 sur 1712345...10...Dernier »