«

»

Welsh Corgi Pembroke et Welsh Corgi Cardigan

Les origines du Welsh Corgi Pembroke et Cardigan

Welsh Corgi Cardigan et Pembroke
Welsh Corgi Cardigan et Pembroke
Photo : © Jocelyne THOMAS

Corgi provient des racines galloise “cur” et “gi” et signifie “chien nain” ou “chien de travail”, selon les traductions. Les Corgis sont aussi parfois appellés “heelers” (talonneurs) à cause de leur façon de conduire le bétail, en le mordillant aux jarrets. La ville de Pembroke, sur la côte sud du Pays de Galles, donne son nom au comté de Pembrokeshire, tandis que Cardigan est une petite ville portuaire du centre du Pays de Galles, dans la région de Ceredigion.

Le Pembroke possède des origines Spitz, mais sans qu’on ait pu définir exactement si cette race descend des Valhunds, des Lundehunds ou des ancêtres des actuels Schipperkes et Spitz nains. Ses origines remonteraient au 10ème siècle après J-C.

On pense que les origines des Welsh Corgis Cardigan remontent à il y a plus de 3000 ans au Pays de Galles. Cette race descendrait de la famille des Bassets, qui a aussi produit le Teckel. Il aurait été amené là par les tribus celtiques qui émigraient au Pays de Galles depuis l’Europe centrale. Par la suite, ce chien primitif fut croisé avec des races locales, tel le Brindle Herder (“Berger bringé”).

Dans le temps, les Corgis étaient principalement utilisés comme chien de troupeau, sur les bovins. Ils menaient les vaches au pré et les rassemblaient le soir pour les faire rentrer à la ferme. On sait qu’ils étaient également utilisés pour conduire des poneys, et aussi des oies au marché. Généralement, ils assuraient un peu de garde et de dératisation à la ferme, ce qui en faisait de petits chiens très polyvalents. De nos jours, les Corgis peuvent être utilisés à toutes sortes d’activités, sportives ou utilitaires. Ils sont très répandus comme chiens d’assistance aux malentendants aux U.S.A.

 » Une légende répandue affirme qu’autrefois, les Pembrokes étaient les montures des elfes, dont ils ont gardé la trace de la selle sur leur dos. « 

En 1933, la famille royale anglaise adopte son premier Pembroke. Ils sont restés depuis les chiens préférés de la Reine Elisabeth, qui en a même fait l’élevage. C’est pourquoi de nos jours, ils restent les plus connus des deux races de Corgis.

C’est en 1934 que le Kennel Club anglais reconnaît les Welsh Corgis comme deux races bien distinctes.

Le caractère des Corgis

Welsh Corgi Cardigan
Welsh Corgi Cardigan, Mino et Sacha
Photo : © Jocelyne THOMAS

Les Corgis sont de petits chiens de bergers très amicaux. Malgré leur petite taille, ils possèdent plutôt le caractère d’un « grand chien ». Pembrokes comme Cardigans sont éveillés et intelligents. Ils sont tous deux très expressifs et savent se faire comprendre facilement. L’éducation saura se faire douce, mais ferme, tous deux pouvant parfois révéler quelque tendance à l’obstination qu’une hiérarchie bien établie saura vite dissiper. Bien éduqués, ils sont très obéissants et comprennent au quart de tour ce qu’on attend d’eux. Ils sont très attachants et amènent une grande joie de vivre partout où ils passent. Ils ne sont pas particulièrement aboyeurs, et lorsqu’ils ne sont pas laissés à eux-même (comme tout chien), ils ne donnent de la voix qu’à bon escient. Les Corgis ne sont pas spécialement fugueurs, au contraire leur tempérament berger les pousse à rester au contact du maître. Plus massif, le Cardigan se révèle aussi très sportif et demande de grands moments de détente. Le Pembroke est parfois coquin et use de ruses diverses pour arriver à ses fins. Bien sociabilisés, les Corgis se révèlent de formidables compagnons équilibrés qui conviendront à tout type de propriétaires. Sans oublier qu’ils adorent les enfants.

La morphologie du Welsh Corgi Pembroke et du Welsh Corgi Cardigan

Welsh Corgi Cardigan
Thelonious Monk de Shamquin
Photo : © Annemarie GENDRE-PETER

La première chose qui frappe les personnes qui découvrent les Corgis est leur ressemblance avec un renard. En fait, un Corgi possède davantage un « air de renard » qu’une ressemblance réelle avec eux.

Les deux races de Corgis sont des chiens bas et longs, possédant une ossature puissante pour leur taille, qu’il convient de ménager durant la période de croissance. L’avant du Cardigan se distingue par la forme des antérieurs, légèrement torses. Le corps est long, et l’ensemble doit paraître harmonieux. Tous deux possèdent une tête aux larges oreilles portées droites. Le Cardigan est un peu plus grand et lourd que le Pembroke.
Cardigan : environ 30cm au garrot pour un poids de 15 à 22 kg selon le sexe.
Pembroke : pas plus de 30 cm au garrot pour un poids de 10 à 18 kg selon le sexe

Traditionnellement, on coupait la queue des Pembrokes. De nos jours, on trouve de plus en plus de Pembroke ayant gardé leur queue, à la fois pour des raisons esthétiques, et de réglementations européennes interdisant les expositions aux chiens dont la queue est coupée. A la marche, la queue du Cardigan reste plutôt basse, tandis que celle du Pembroke tend à se relever davantage en faucille, trahissant ses origines spitz.

Welsh Corgi Cardigan
Amazing Blue de la Caverne des Anges
Photo : © Annemarie GENDRE-PETER

Le poil des deux races est légèrement différent : droit et dur, avec un sous-poil dense, il est un peu plus rêche chez le Cardigan. Il forme des culottes bouffantes chez les deux races, plus fournies chez le Pembroke. Le poil ne doit jamais être long ou « fluffy » (d’aspect similaire au berger des Shetland), ce qui est un défaut. Les Corgis muent régulièrement.

Les Cardigans possèdent davantage de couleurs que les Pembrokes : bringés, bleu-merles, tricolores, fauve et blanc avec toutes sorties de nuances. Les Pembrokes se rencontrent seulement dans les nuances du fauve et blanc et du tricolore. Tous deux possèdent des marques blanches réparties selon un patron précis chez le Pembroke, et qui ne se doit pas envahissant chez le Cardigan.

L’entretien du Welsh Corgi

Welsh Corgi Cardigan et Pembroke
Welsh Corgi Cardigan à la robe bringée
Photo : © Jocelyne THOMAS

Les Corgis sont des chiens rustiques dont le défaut majeur est la gourmandise. Alors attention au surpoids qui fatiguerait leur dos long, l’alimentation doit être calibrée sur leur activité.
Les Corgis ne connaissent pas de problèmes de santé majeurs. Leur croissance, comme celle d’un grand chien, doit toutefois être attentivement surveillée, avec une nutrition de qualité. Pendant leur première année, on évitera toute activité physique trop intense, la montée et la descente des escaliers (ou saut de canapé) de façon répétée devra être proscrite.

Il est souhaitable de brosser leur fourrure très régulièrement, comme de les laver de temps à autres. En période de mue, on intensifiera les brossages pour aider le poil mort à s’évacuer, et on complémentera l’alimentation avec un peu d’huile de poisson, de la levure de bière ou tout autre apport vitaminé permettant au pelage de se reconstituer, plus beau.

Leur longévité est très bonne, sauf problème particulier on les emmène souvent jusqu’à l’âge de 15 ans, voire plus. Encore une fois, la qualité et le dosage de l’alimentation sont déterminants.

Look original, entretien facile, caractère enjoué, le Welsh Corgi a tout pour plaire !

 

Textes : © Béatrice QUINIO (Éleveuse et Présidente du Corgis Club de France)

 

Welsh Corgi Pembroke
Portée de Pembroke de l’élevage Shamquin
Photo : © Béatrice QUINIO

Photographies :

  • © Béatrice QUINIO
  • © Jocelyne THOMAS
  • © Annemarie GENDRE-PETER

Elevage Shamquin
Béatrice Quinio et Jocelyne Thomas
10 le Pré d’Oie, Montabé
91470 Boullay-les-Troux
Tel : + 33 (0)1 60 12 95 11
http://www.shamquin.com

 

Elevage de la Caverne des Anges
Jocelyne Thomas
La Forge
89350 Grandchamp
Tel : + 33 (0)3 86 45 78 38
http://www.lacavernedesanges.com