Stress chez le vétérinaire | Aline AUBLÉ

Stress chez le vétérinaire

Votre animal est-il stressé chez le vétérinaire ?

Certains chiens apprécient leur vétérinaire, d’autres moins. Tout dépend des expériences qu’ils auront vécus dans le cabinet vétérinaire.

L’association d’une personne et d’un lieu comme « désagréables » se fait rapidement dans la tête d’un chien.

Si vous voulez que votre chien soit aussi à l’aise que possible chez le vétérinaire, je vous invite à vous y rendre régulièrement pour rien. Une courte visite de courtoisie permettra à votre chiot de s’habituer au lieu. L’idéal est de renforcer positivement la présence dans ces locaux grâce à la distribution de friandises. Un petit passage sur la balance est l’occasion de se rendre compte de l’intérêt du « assis, pas bouger ». Savoir rester immobile sur différents supports facilite la lecture du chiffre de la balance. Après cet exercice, vous pouvez vous assoir quelques minutes pour que votre chiot apprenne à patienter sans toutefois aller jusqu’à l’ennui. A vous de partir avant que votre chiot ne commence à s’agiter. Tout ceci peut paraître contraignant quand on pense qu’un chien en bonne santé ne se rendra chez le vétérinaire qu’une à deux fois dans l’année pour sa vaccination. J’estime que ce rendez-vous annuel ne devrait pas engendrer autant de stress et d’inconfort pour un animal que ce que l’on constate hélas trop souvent dans les salles d’attente des cabinets vétérinaires.

Vous avez un doute sur le stress que peut procurer une consultation vétérinaire pour un animal domestique ? Je vous invite à observer cette photo. Il s’agit de deux oeufs pondus par la même poule. L’oeuf de droite a été pondu le lendemain d’une visite vétérinaire. La poule a été présentée en consultation pour une patte enflée. Le vétérinaire a ausculté attentivement l’animal et fait une injection d’un anti-inflammatoire. La poule n’a pas manifesté de douleur. Pourtant le résultat est visible dès le lendemain. Le stress subi par l’animal se retrouve dans la formation de l’oeuf.

Oeuf stressé
A gauche : un oeuf normal – A droite : un oeuf stressé

Je suis consciente que les facteurs de stress sont multiples : enfermement de la poule dans une cage, transport en voiture, manipulation par une personne inconnue dans un lieu inconnu. Les sources d’inconfort sont nombreuses, nous sommes d’accord.

Par cette photo, j’essaie juste d’illustrer les effets parfois non visibles du stress chez l’animal. La poule ne semblait pas perturbée à son retour de consultation vétérinaire. Il y a pourtant eu un impact, c’est indéniable. Cette preuve visuelle me permet de rappeler que l’inconfort chez un animal n’est pas toujours visible.

Alors si vous avez envie de rendre la vie de votre chien plus sereine, habituez votre chiot à se rendre au cabinet vétérinaire et à être manipulé par différentes personnes. Un chien adulte peut aussi réapprendre à être à l’aise chez le vétérinaire avec les mêmes exercices et de la patience.

D'autres races de chien