Retour de formation

Chaque année je participe à une ou plusieurs formation pour progresser dans ma pratique du métier d’éducateur et comportementaliste.

Je commence volontairement par une simple question : pourquoi refuser de participer à des formations ?

Les formations ont un coût. Si certaines sont partiellement prises en charge par des organismes, il faut toujours payer son moyen de transport. Aux frais de formation, il faut ajouter le manque à gagner. En effet, les jours où vous vous formez, vous êtes sans rentrée de bénéfices puisque vous n’avez pas de clientèle. J’ai volontairement évité de dire « vous ne travaillez pas » car je peux vous assurer que les formations sont fatigantes.
Se former, c’est accepter de se confronter à ses limites et ses défauts. Vous êtes face à vous même et cela peut-être déstabilisant. Il faut être prêt à se remettre en question et avoir un peu d’ouverture d’esprit.

Alors pourquoi participer à des formations ?
Participer à une formation c’est le moyen d’évoluer, de se remettre en question dans ses pratiques. Pendant le repas pris en commun lors d’une formation, j’ai expliqué à l’intervenant que j’avais besoin de me conforter dans ma pratique. Je constate un retour des colliers en chaîne et le refus de renforcement à la friandise. La société veut toujours aller plus vite dans tous les domaines, l’éducation des chiens est aussi concernée. Il faut du vite fait. Il est pourtant impossible de télécharger sur son chien une application pour modifier son comportement… Le formateur m’a répondu que je ne devrais pas douter de moi si j’étais convaincue que ma façon de faire était la bonne. J’ai expliqué que si j’avais appliqué son point de vue je serais restée chez moi sans avoir la possibilité de m’améliorer. Il m’a souri, et après un temps de réflexion silencieuse, a annoncé que mon raisonnement était des plus justes.

Cheval comtois
Cheval de trait comtois (pour illustration)

Bilan de cette formation : une belle connexion avec un cheval en liberté qui fait le choix de me suivre. Vous pouvez toujours essayer de tirer 600 kg…

Cela fait des années que je répète que c’est dans la tête qu’il faut tenir son chien pas physiquement… Continuons donc à essayer de comprendre nos animaux avant de vouloir leur imposer quoi que ce soit.

 

D'autres races de chien