Pourquoi ce chien sur le blog ?

Pourquoi y-a-t’il si peu de mises à jour sur le blog ?

Si vous fréquentez régulièrement ce blog vous devez vous interroger sur le choix des chiens qui sont présentés et surtout le rythme des publications.
Les explications sont multiples et d’ordre pratique.
Je vais essayer de décrire le cheminement jusqu’à la mise en ligne d’un article sur ce blog dédié aux chiens en général et à mon activité professionnelle.

L’histoire d’un article de blog

La photo de blog

Pour rédiger un article qui parle d’un chien, il vaut mieux avoir une illustration. J’essaie d’utiliser de jolies photos, c’est là que les possibilités de rédiger un article se réduisent…

Quel temps fait-il aujourd’hui ? Nuageux?!? Pas de soleil, pas de photos… Pas de photo, pas d’article.

Chouette, le soleil brille !
Ok, il faut que je pense à prendre l’appareil photo en partant.
Vérification : sac d’éducation avec tout le matériel ok, niveau de croquettes dans la poche à croquettes ok, téléphone chargé ok, agenda ok, stylo ok, contrats ok, bouteille d’eau ok, coupe vent, bob et pantalon de pluie (au cas ou) ok, clef de maison ok, clef de voiture ok. Bon, ben c’est parti pour le terrain.
Arrivée sur place : « Et zut, j’ai oublié l’appareil… » Dommage…
« Cette fois, j’ai l’appareil ! » Oui, mais la séance se déroule. Nous faisons les exercices avec le chien. Les propriétaires et moi même sommes contents de notre séance et l’on oublie l’appareil photo. « Et zut, ce ne sera pas pour cette fois ! »

Il fait beau, j’ai l’appareil, je prends le temps de faire quelques photos pendant la séance. Cela semble bien parti cette fois.
Je décharge les photos et là c’est souvent décevant… Florilège des photos « loupées » qui partent aux oubliettes :

  • Le chien a bougé malgré une vitesse d’obturation correcte
  • J’ai bougé et je m’en veux !!! Elle était bien cadrée pourtant celle-là, si c’est vrai !
  • Tiens, un bout du propriétaire qui passe au mauvais moment… Heu, comment dire, on voit plus d’humain que de chien…
  • Non, là ce n’est pas possible, il en fait exprès de loucher ? Et puis c’est quoi cette babine qui remonte ?
Chiot cavalier king charles
Travail de la confiance avec un cavalier king charles – La main cache le chiot
Arrière plan encombré
Jazz avec son collier sur-mesure  – L’arrière plan avec une personne vient déséquilibrer la photo
Golden retriever – Pas très flatteur ce regard et cette langue pendante…

Sur le lot, je trouve enfin une photo correcte. Ouf !!!
Soyons honnête, ou moderne, chaque photo ou presque subit une petite retouche ou un recadrage. C’est l’avantage du numérique, mais l’inconvénient c’est que cela prend du temps.

Alors à la question : « Que deviennent les photos prisent pendant les séances d’éducation canine ? »
Je conserve quasiment toutes les photos en espérant avoir le temps de faire le tri un jour. J’ai accumulé un grand nombre d’élèves canins sur mon disque dur au fil des années. J’aimerai avoir le temps de faire plus de photos pendant les séances, juste pour le plaisir, car j’adore faire des portraits de chiens. Mon compagnon a plus de chance car quand il vient sur le terrain, il peut entièrement se consacrer aux prises de vue. J’en profite pour le remercier pour tous ces clichés qui me permettent de montrer la vie du terrain lors des séances en groupe.

Voilà un début d’explication pour la non régularité des publications sur le blog.

La rédaction d’un article de blog canin

Nous avons une belle photo, il n’y a plus qu’à écrire !
Enfin, presque… J’estime qu’il y a un certain niveau de confidentialité à respecter quant à la vie privée des propriétaires. J’essaie de rester légère dans mes articles.

Il y a toujours cette histoire de temps. J’ai un agenda bien rempli.

Pour la partie professionnelle : répondre au téléphone pour les renseignements et les rendez-vous, les séances d’éducation et de comportement, la comptabilité, entretenir le terrain (tondre, tailler la haie, fabriquer et réparer le matériel), maintenir ses connaissances du milieu cynophile à jour (exemple récent le hooper agility).
Depuis peu, je me suis lancée dans une activité complémentaire de création de laisses et colliers personnalisés en cuir grâce à une formation de sellier harnacheur.

Il y a aussi tout ce qui concerne la vie de l’association de médiation animale Cerise Griotte.

Je consacre du temps à mes animaux, et là , je sais que vous me comprenez !

Alors, oui j’aimerais partager plus souvent sur ce blog, mais il faut faire des choix dans ses priorités.

 

Chiot berger australien
Night, chiot berger australien noir tricolore – Photo avec un vrai parti pris de cadrage

A bientôt !

D'autres races de chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *