26 minutes et 50 secondes

Le problème est au bout de la laisse. Mais de quel côté ?

J’ai mal au dos dans ma voiture. Je vais voir un garagiste pour qu’il change mon siège car je suis persuadée que le problème vient de là.

Le garagiste m’explique que ce sont les amortisseurs de ma voiture qui sont à changer. Je lui affirme que mes amortisseurs sont en parfait état de fonctionnement. Cela fait plus de 20 ans que je conduis des voitures, je sais quand même reconnaître des amortisseurs défectueux. Le garagiste me questionne sur l’utilisation de mon véhicule. Je lui réponds que je prends des chemins carrossables parfois accidentés pour me rendre en forêt. Je lui précise que j’ai vu un modèle de siège sur Internet qui semble très bien et que les commentaires sur ce modèle sont positifs. Je lui demande son avis. Il me répond qu’il ignore si les gens sont satisfaits sur le long terme et qu’il n’a pas lui même l’expérience de ce produit. Le garagiste tente à nouveau de m’orienter vers un remplacement des amortisseurs malgré ma volonté de changer de siège. Je lui précise que je me suis beaucoup documentée et que je suis même prête à payer une somme conséquente et me rendre très loin pour obtenir le modèle en question. Ce garagiste semble bien trop sûr de lui. Face à mon insistance, il me propose de consulter un technicien expert en automobile. Il estime que lui seul pourra m’apporter les meilleurs conseils pour résoudre mon problème de mal de dos sans m’engendrer des frais inutiles. Il sous-entend que le changement de siège n’est pas la solution et qu’il serait inutile de payer un siège pour ensuite changer les amortisseurs. Sa solution ne me convient pas. J’ai l’impression de ne pas avoir été comprise. Décidément, ce garagiste qui se dit compétent ne l’est pas du tout ! On dirait même qu’il me prend de haut !

Le point de vue du garagiste

La pauvre dame… On lui a déjà vendu une housse de siège anti douleur dorsale… Certainement pour lui faire plaisir et ne pas la contrarier. J’ai pour habitude d’être honnête avec mes clients. Je n’allais quand même pas effectuer une prestation qui n’aurait rien changé à son problème ! J’ai essayé de l’orienter au mieux. Dommage qu’elle n’est rien voulu entendre. Dommage qu’elle soit restée avec ses aprioris. Je peux cependant être satisfait de lui avoir accordé de mon temps gratuitement et lui avoir proposé une solution. Dommage que cela ne lui convienne pas. J’espère qu’elle finira par trouver un professionnel qui lui fera comprendre que ses amortisseurs sont foutus. Elle risque de dépenser beaucoup d’argent dans différents modèles de sièges avant de finir par accepter que le problème vient bien des amortisseurs… Et encore, elle dira que ce sont les garagistes qui ont mal posé les sièges… C’est bien connu, les garagistes sont tous des arnaqueurs…

Conclusion

Toute analogie entre un garagiste et un comportementaliste est uniquement l’oeuvre de votre imagination fertile.

Je vous rassure ma toute jeune voiture (20 ans, c’est jeune) va très bien et son dernier contrôle technique a été validé. Mon mal de dos est certainement lié à autre chose…