Proprioception : est-ce de l’éducation ?

« Je ne veux pas en faire un chien de cirque. Je veux juste qu’il m’écoute. »
Cette phrase revient très régulièrement quand les propriétaires me contactent pour l’éducation de leur chien.
L’expression « chien de cirque » semble pourtant bien obsolète car il faut des démonstrations toujours plus impressionnantes pour divertir les spectateurs. Bref, votre chien, aussi clown soit-il , n’aura que très peu de chance de faire carrière sur la piste aux étoiles.

 berger australien croisée border collie
Anna, berger australien croisée border collie, en équilibre

Alors pourquoi le faire monter sur des ballons et autres choses instables ? Pourquoi et peut-être comment parvenir à ce résultat ?
Tout simplement pour aller plus loin dans la relation avec son chien. Si le assis, couché, débout et l’immobilité sont des bases, on peut choisir de diversifier ses demandes pour éviter de s’ennuyer. Bien évidement, ces exercices contribuent à muscler le chien et lui conserver une bonne santé. Tout le corps du chien va travailler différemment grâce à des postures moins naturelles pour le chien. C’est le principe de la préparation physique, comme pour les humains.  Chez le chien on rajoute la notion de coopération active.
Les chiens ont besoin tout autant d’activité mentale que d’activité physique.  Proposer des activités nouvelles à votre chien lui permet de garder son équilibre. Dans le cas de la proprioception, l’équilibre recherché est aussi bien pour le corps que pour l’esprit du chien.

 

D'autres races de chien