Gestes barrières et masques en éducation canine

Il est tant de faire le bilan sur le déroulement des séances d’éducation canine en groupe depuis la reprise du 11 mai.

Tous les participants adhèrent au port du masque, même en plein air. Être masqué permet de réaliser des exercices où l’on peut être amené à être à une distance inférieure à celle recommandée sans, tout en ayant de la sécurité.

Groupe masqué en éducation canine
Avant on disait : « Restez groupés ! » Ça c’était avant… Maintenant « Restez masqués ! »

Certes, les séances sont un peu différentes. Je dépense beaucoup d’énergie en séance collective afin d’éviter de caresser ou manipuler un chien puis un autre sans un lavage de mains entre chaque. Cette vigilance est extrêmement fatigante. Ma volonté de féliciter chaque chien par des gros câlins quand les exercices s’enchainent rapidement est devenue impossible.

Que cela m’attriste de voir un chien qui passe à côté de moi, me lance un œil interrogateur alors que ma main est à sa proximité… J’ignore si les chiens qui m’ont connue « avant » comprennent vraiment la situation en groupe. C’est peut-être pour cela que j’estime qu’il est d’autant plus important que les propriétaires félicitent encore plus leur chien car ils n’ont plus ma part de caresses.

J’ai envie de croire que tout le monde a su s’adapter et que le plus important est de garder la cap.