Leonberg

Les origines du chien de Leonberg

Leonberg
Leonberg adulte

Les origines du Leonberg ne sont pas encore complètement éclaircies. Un certain Heinrich Essig revendiquait la création de cette race en Allemagne dans la ville de Leonberg où il siègeait en tant que conseiller municipal. Néanmoins, on sait, qu’un mélange des races, comme celui indiqué par Essig (Terre-Neuve, Saint-Bernard et Montagne des Pyrénées), n’aurait pas pu donner un chien Leonberg. Nous savons que des anciennes peintures montrent ce chien à la cour d’Autriche bien plus tôt. La race viendrait donc d’Allemagne, d’Autriche et du Tyrol. C’est en 1846 que sont nées les premiers chiots portant le nom de « Chien de Leonberg ».
A l’origine destiné à la garde des fermes et au trait, le Leonberg a su s’adapter à la vie moderne et ses contraintes, ce qui en fait un excellent chien de famille.

Description du physique du Leonberg

Leo
Chiot leonberg

Le Chien de Leonberg est puissant et bien musclé, mais qui garde de l’élégance. C’est un chien type Montagne, ses commissures de lèvres sont fermées, il ne bave donc pas. Son poil est fauve charbonné ou fauve, et sa tête masquée de noir obligatoirement. Ses yeux, toujours bruns, sont d’autant plus appréciés qu’ils sont foncés. Une petite tache blanche peut être acceptée sur le poitrail (n’excédant pas la taille d’une main) ainsi que quelques poils blancs entre les doigts.

Certaines femelles atteignent 65 kg pour 73 cm, des mâles 85 kg pour 85 cm. La taille idéale rescherchée est de 70 cm pour la femelle et 76 cm pour la mâle.

Chiots Leonberg
Naissance au Clos des Bruyères

Les têtes des mâles sont souvent plus carrées, leurs poils sont souvent plus fournis et plus longs, notamment au niveau de la crinière, des antérieurs et de la culotte aux postérieurs.
La truffe et les coussinets du Leo doivent être noirs, une pigmentation marron est éliminatoire pour la confirmation.

La santé du Leonberg

Le Leonberg doit recevoir une alimentation très riche et hautement digestible car son estomac est relativement petit et sa croissance impressionnante. Un chiot mâle peut multiplier son poids de naissance 150 à 200 fois dans sa vie, pour finir à 85 kg pour 85 cm.

Comme toutes les grandes races il est également sujet au retournement d’estomac (suite à la dilatation). Il faut donc veiller à le laisser manger tranquillement et ne pas l’inciter à courir ou à jouer après son repas.

La confirmation se fait à partir de 15 mois mais on considère ce chien adulte à l’age de 2 voire 3 ans. Pour le Leonberg, pratiquer un exercice régulier est bénéfique, la marche et la natation musclent un dos et une arrière main parfois fragiles. Il faut éviter par contre les excès jusqu’à l’age adulte, soit 15 – 20 mois. Trop d’exercice est nocif pour la santé du jeune Léo, notamment les sauts.

Chien de Leonberg
Adulte et chiot de race Leonberg

Comme toutes les grandes races, sa longévité se situe entre 9 et 12 ans en moyenne. Certains Léos arrivent à 15 ans, mais c’est rare.
Lors de l’acquisition d’un chiot Leonberg, il faut veiller au stade de dysplasie des parents. En France on peut reproduire avec les stades A, B et C. Le stade A, signifie que le chien n’est pas atteint de la maladie au moment de la radiographie. Cette radio doit être réalisée par un vétérinaire sous anesthésie générale, puis être envoyée pour contrôle à un vétérinaire du Club français du Leonberg, qui certifiera le stade par courrier et enverra une copie à la Société Centrale Canine.
Le nettoyage des yeux et des oreilles doit être réalisé fréquemment.
Le brossage s’effectue au ryhtme de deux fois par semaine, le Leonberg ayant un sous-poil fourni.

Le caractère du Leo

Chien de Leonberg
Les Leonbergs aiment l’eau

Le Leonberg a besoin qu’on s’occupe de lui, sa priorité est sa famille. Même si c’est un chien imposant de par sa taille et son poids, il n’a pas besoin d’énormément de place. Un jardin est suffisant, s’il est sorti assez souvent en promenade. Il préfère rester avec ses maîtres à la maison.

 » Le Leonberg est un « gros nounours » très affectueux. « 

Le caractère du Leonberg est doux et très agréable. Il aboie peu, n’est pas agressif, adore les enfants et aime jouer ou courir. C’est un chien qui aime nager. Ses pattes, qui sont d’ailleurs à demi palmées, font de lui un excellent nageur. Il est un peu têtu mais n’insiste pas, si on se laisse pas faire. Il faut l’éduquer tôt mais il n’a pas besoin d’un dressage, un peu de bon sens, toujours les mêmes ordres et il comprend rapidement ce qu’on lui demande de faire.

Ce n’est pas un chien destiné à l’attaque ou la défense mais le Leonberg impressionne de par sa taille et sa voix.

Chien de Leonberg
Portée de Léos du Clos des Bruyères

Copyright textes et photographies : © Sylvia DUMONT et extraits adpatatés du standard FCI N°145 /20.09.2002/F

Sylvia et Patrick DUMONT
Le Clos des Bruyères
8, Les Lainés
89770 BOEURS EN OTHE – France
Tel : + 33 (0)3 86 88 19 01
www.appaloosa-leonberg.com

Kelpie

Ses origines

Australian Kelpie
Working Kelpie au troupeau

Jack Gleeson et Gleeson’s Kelpie

Dans les années 1860, la première chienne qui a servi pour créer la race se nommait Kelpie du nom mythologique du folklore celtique. Cette chienne fut nommée par la suite « Gleeson’s Kelpie » pour la différencier de sa future fille « Kings Kelpie ».

Les races de chiens utilisés à la création du kelpie

Le premier border collie a été importé en l’Australie plus de vingt ans après la création du kelpie. L’origine du Kelpie, comme beaucoup de chiens travaillant dans le monde entier, est venue des bergers de Grande-Bretagne. Il faut préciser que le kelpie n’est pas issu du border collie. Le Kelpie a été créé avec le colley barbu, le shetland, le vieux chien de berger anglais, le colley, le smithfield.

« Le dingo a contribué à la création du kelpie selon certains, pour d’autres ce n’est qu’une fable. »

Rapidement, les éleveurs de bétails se sont rendus compte que les chiens de bergers importés n’étaient pas capables de manipuler pleinement les moutons du pays dans les conditions difficiles Australiennes (climat, étendue du territoire…). Quelques races s’étaient tout de même bien améliorées face à ces contraintes, comme les colleys du nord du comté de l’agriculteur Rutheford. Ces chiens ont été multipliés en Ecosse depuis 1760. Dans les années 1800 John Rutherford et sa famille se sont établis en Australie et ont naturellement emmené leurs chiens avec eux. Cet éleveur a continué à importer sa race écossaise pendant quelques années.

Puppy Kelpie
Portée de Kelpie

D’autres éleveurs ont employé cette race et l’ont utilisée dans leur programme d’élevage (ceci a été fait notamment par Gerald Kempe et la famille de Tully). C’est dans cette même région de la Nouvelle-Galles du Sud que Monsieur Allen a importé Brutus et Jenny.
Bien que ces chiens étaient déjà bien fortement respectés pour leurs capacités, ils n’étaient pas largement connus en Australie jusqu’à ce que « Kings Kelpie », une fille de Gleeson’s Kelpie, gagne un concours de chiens de berger à Forbes en 1879.

 

La reconnaissance de la race pour ses capacités

Kings Kelpie ainsi que certains de ses frères et soeurs ont participé à la première épreuve de chien de berger qui s’est tenue à cette exposition. Cette épreuve a contribué à la publicité de la race (Kings Kelpie y a remporté la première place).
Kings Kelpie était à égalité avec le chien de Charles Gibson nommé « Tweed ». La victoire du Kelpie à cette épreuve, sa capacité et son modèle ont été divulgué rapidement. Bientôt beaucoup de gens ont voulu acheter un chiot de « Kelpie ».

La légende

L’histoire raconte que la race serait née d’un croisement d’un dingo et d’une chienne de berger. Cette dernière en chaleur aurait été attachée par son maître à un arbre une nuit.
Une lettre destinée au Dr Kelley (auteur du livre « Sheepdogs ») en décembre 1947 de la part de J.T. Walsh soutient également cette histoire.

Conclusion

On pourrait croire que le kelpie a été crée juste avec les colleys importés des îles britanniques et les dingos australiens. Des accouplements accidentels ou voulus entre ces derniers sont indéniables mais ces croisements ne sont pas l’origine unique du kelpie. Ces mariages jouent tout de même un rôle important à la base de la race.

Nous ne saurons jamais la vérité sur l’origine du kelpie, si l’apport du dingo a été réel et s’il a été prédominant pour la création de la race. A chacun de se faire son opinion.

Son caractère

Australian Kelpie
Kelpie Show bleu

Le Kelpie est extrêmement actif, plein de zèle et intelligent. Il est d’un naturel doux et docile. Son énergie est presque inépuisable. Il est d’une grande fidélité et d’un grand dévouement. Il a une aptitude instinctive au travail sur moutons, que ce soit en terrain découvert ou dans la cour d’une ferme. Il faut que son futur maître s’en occupe régulièrement et pratique avec lui des activités (canines ou autres). Le kelpie a soif d’apprendre et de faire plaisir à son maître. Il ne supporte pas l’inactivité.

La santé du Kelpie

« Le kelpie ne fera pas la fortune du vétérinaire »

Le kelpie est rarement malade et atteint de peu de tares héréditaires.

Sa morphologie

Le standard précise :
Chien de qualité, souple, actif, dont la musculature tonique alliée à la grande souplesse des membres le rendent infatigable au travail. Il ne doit en rien manquer de substance. Son poids varie de 12 à 20 kg et sa taille de 43 à 51 cm. De robe Noire, noire et feu, rouge, rouge et feu, fauve, chocolat (marron) et bleue fumée.
Deux types existent, travail (working kelpie) et beauté (kelpie show).

Sa toilette, les soins nécessaires

Puppy KelpieA part un brossage hebdomadaire et les soins courants pour toutes races (alimentation de bonne qualité, antiparasitaires interne et externe, bain,..) le kelpie ne nécessite pas de soins spécifiques.

Le Kelpie en France

Le kelpie est encore peu fréquent en France (environ 160 sujets en 2007) mais son nombre est en constante progression. De par ses résultats dans les disciplines canines il attire de plus en plus d’utilisateurs.

Attention lors du choix de votre futur chiot (parents au moins dépistés pour la dysplasie), contactez les clubs, prenez le maximum de renseignements.

Copyrights textes et photographies : © Séverine LORET© Magali PAGES

Page 7 sur 18« Premier...56789...Dernier »