Skye Terrier

Skye Terrier

Les origines du Skye Terrier

Skye Terrier
Jeune Skye Terrier

La légende du Skye Terrier commence en 1588 avec le naufrage d’un galion espagnol de « l’Invincible Armada » sur les abords de l’Ile de Skye. Parmi les survivants se trouvaient des petits chiens blancs de type maltais qui avaient pour mission d’éliminer les rongeurs colonisant les navires. Ces chiens se seraient ensuite mariés avec les terriers présents sur l’île et auraient ainsi donné naissance aux ancêtres de nos Skye Terriers actuels.
Autre légende : La reine Marie Stuart fut emprisonnée en Angleterre, accusée d’avoir conspiré contre sa cousine Elisabeth 1ère . Elle avait pour compagnon un Skye terrier. En 1587 la reine Marie Stuart fut alors décapitée. Quelle ne fut pas la surprise des gardes qui enlevèrent le corps de constater que sous la robe de la reine se cachait traumatisé le Skye Terrier. Il refusa de s’alimenter et mourût de chagrin.

A partir du XIX ème siècle le Skye commence à gagner de la popularité. Une figure de l’histoire y contribue à nouveau. En effet, nous sommes en 1840 et Mrs PRATT promène ses Skyes dans Hyde Park et soudain ayant flairé le passage d’un blaireau, ils le poursuivirent jusque dans son terrier. L’anecdote fit donc le tour de la ville et parvint aux oreilles de la reine Victoria passionnée par la gente canine. Les fameux Skye lui furent ainsi présentés et Mrs Pratt émue par tant d’honneur en offrit un à la souveraine. Le célèbre peintre animalier Sir Edwin Landseer fit d’ailleurs le portrait de ce chien.

Autre belle et triste histoire que celle de Greyfriars Bobby, seul ami et compagnon d’un pauvre homme du nom de John Grey vivant à Edimbourg. Le maître décéda en 1858 et Bobby revint tous les jours sur la tombe de ce dernier durant des années et jusqu’à sa mort. Une statue fut érigée à la porte principale du cimetière en l’honneur de Bobby ce chien si fidèle.

Caractère et éducation

Un brossage hebdomadaire pour l’entretien du poil

Le Skye est un terrier au solide caractère et particulièrement intelligent. Ce chien est viscéralement attaché à son maître et à sa famille. Il est naturellement méfiant vis-à-vis des étrangers et non pas peureux. Pendant très longtemps, on lui a reproché d’avoir trop de tempérament voire même d’être agressif. Mais grâce au travail sérieux d’éleveurs passionnés, les Skye d’aujourd’hui sont des terriers sympathiques et agréables à vivre. Sans tomber dans l’anthropomorphisme, on peut dire qu’il a de la personnalité.

Chiot il n’hésitera pas à vous tester et attention !! Ce qui est acquis pour lui l’est et pour toujours. L’éducation est primordiale et vous devez rester ferme avec lui sans aucune brutalité bien sur. Vous n’obtiendrez absolument rien d’un Skye par la force. Il n’a envie que de vous faire plaisir alors utilisez le jeu, la complicité pour l’amener là ou vous voulez. Vous en ferez un merveilleux compagnon. Il vous protégera naturellement vous et votre famille.

 » Le Skye Terrier a conservé un fort instinct de chasse « 
Jeune Skye Terrier
Jeune Skye Terrier

Il n’hésitera pas à s’attaquer aux nuisibles et à courser le gibier et les volailles.

Le Skye s’avère plutôt calme mais il a aussi ses moments de délire. Il adore jouer, se balader en forêt, à la mer mais aussi faire la sieste sur canapés et fauteuils. Il saura s’adapter à votre style de vie quel qu’il soit à partir du moment où vous lui témoignez tout l’amour dont il a besoin et il vous le rendra au centuple.

Le physique du Skye Terrier

La race est classée par la FCI dans le groupe 3 des Terriers de petite taille section 2 sans épreuve du travail.
Aspect général : Le Skye terrier est long, bas et léger (Long, Low and level). Son corps puissant et musclé est recouvert d’une longue fourrure épaisse partagée par une raie qui va du museau au bout de la queue. Le sous poil est laineux et le poil de couverture est long, dur et plat. Il doit être élégant dans sa démarche.

Robe du Skye Terrier
Skye Terrier blond

La tête est large, longue et puissante avec un museau fort. La face porte de longues franges tombant gracieusement de chaque coté de la tête sans l’alourdir. La truffe est noire.
Les yeux sont marrons foncés et de taille moyenne.
Les oreilles sont élégamment frangées et portées droites et de façon symétrique (Prick Ears). Elles peuvent être aussi tombantes (Drop Ears). Dans ce cas, elles sont plus larges et portées bien plates de chaque coté de la tête.
La mâchoire est particulièrement puissante et la dentition en ciseaux est régulière.
L’encolure doit être longue et légèrement cambrée.
La ligne de dos doit être bien droite.
La poitrine est développée, puissante.
Les pieds sont courts et musclés. Les épaules sont larges et serrées contre le corps
Arrière main est solide, bien remplie et bien développée avec de bonnes angulations. Les membres sont courts, musclés et le plus droit possible.
La queue doit être longue et abondamment frangée. Elle est portée basse ou levée dans le prolongement du dos.

Elevage de Skye Terrier
Les couleurs du Skye terrier

La couleur du Skye Terrier se décline dans le noir, gris clair ou foncé, fauve, crème, dans tous les cas avec des extrémités noires. Toute robe unicolore est admise, avec la possibilité d’avoir des parties ombrées dans la même couleur, et un sous-poil plus clair, à condition que la truffe et les oreilles soient noires. On admet une petite tache blanche au poitrail.

Le toilettage

Le Skye est plutôt rustique. Il ne demande pas spécialement un toilettage sophistiqué. Juste un entretien régulier. Il nécessite un brossage hebdomadaire en insistant sur les pattes et le ventre. Attention toutefois à ne pas abîmer les franges des oreilles qui sont soyeuses. Un bain avec un shampooing adapté une fois par mois s’avère suffisant.

La santé du Skye

Deux couleurs de skye terrier

Le Skye Terrier est plutôt un chien robuste. Pas de problèmes de lombaires malgré un dos assez long. Ses points faibles sont les intestins et le pancréas. Les vieux chiens peuvent rencontrer des problèmes d’urée.
Avec une nourriture équilibrée, de l’exercice sans excès et un suivi régulier, votre Skye Terrier peut vivre au-delà de 13 ans.

Copyrights textes et photographies: © Patricia et Laurent VINCENT

Patricia et Laurent VINCENT
Elevage familial de Skye Terrier
62144 Carency
Tel : 06.18.19.46.88
www.foretdecarency.com

Saint-Hubert

Les origines du chien de Saint-Hubert

Le chien de Saint-Hubert (bloodhound en anglais) descend de chiens courants du Moyen-Age et de la Renaissance. Ses origines remontent à certains chiens déjà connus à l’époque gallo-romaine. Ce sont les moines de l’abbaye fondée dans les Ardennes par l’évêque Hubert, au départ simple moine, puis canonisé en Saint Hubert qui ont amélioré la souche ancienne de ce chien. On comprend mieux ainsi l’origine du Saint Patron des chasseurs et sa passion pour la chasse. La robe originelle de la race est d’abord noire pour devenir noire et feu au fil du temps. La race moderne a été reconstituée en Angleterre il y a environ 150 ans et pourtant ses origines sont belges.

Le caractère du Saint-Hubert

Saint Hubert
Nemrod Famous Alhavant
Photo : © Michèle MOUBECHE

 

Le chien de Saint-Hubert est un chien d’exception, de légende, un compagnon au grand coeur à la prestance majestueuse qui une fois rencontré ne peut laisser indifférent. De part son caractère aimant, jovial et attachant, il se donne sans compter à son maître et quand il se sent payé de retour il n’a de cesse de lui apporter, tendresse, joie, fierté, fierté parce qu’il est noble et majestueux, fierté parce que ce qui lui est demandé de faire, chasse, pistage, recherches, il le fait pour son maître et en parfaite communion avec lui. Bien sûr il est un peu cabochard quelques fois, il a du « caractère » mais c’est dans sa nature et il ne suffit bien souvent que d’un peu de compréhension et de savoir-faire pour que règne la bonne entente. On dit qu’il faut avoir une main de fer dans un gant de velours.

Le chien de Saint-Hubert a besoin de maîtres connaissant la race et qui prendront le temps de leur inculquer des règles de vie avec douceur, patience et détermination car il a horreur des coups, de la violence et de la mauvaise entente familiale. En général ce chien se comporte amicalement avec les visiteurs, ce n’est absolument pas un chien de garde. Il aime beaucoup les enfants et il est rare qu’il ne voue pas une amitié sans réserve aux enfants de sa famille.

Les aptitudes du Saint-Hubert

Saint Hubert
Le Saint Hubert : un fin limier
Photo : © Michèle MOUBECHE

 

Le chien de Saint-Hubert fait partie à part entière du 6ème groupe celui des chiens courants et il est à l’origine de nombreux chiens de ce groupe. Sa fonction première est donc tout naturellement la chasse, et pour être certain qu’il sera le compagnon idéal on peut respecter ces quelques règles :

A 6 mois, on peut commencer à éduquer le chiot pour l’obéissance et le pistage. A 1 an, on peut commencer à le faire suivre à la chasse, sans le fatiguer, car il faut savoir que sa croissance est longue.
Il ira à son rythme et son maître devra s’armer de patience afin de ne pas décourager son élève.
A 18 mois, ce sera un chien passionné prêt à affronter toutes les difficultés de la chasse.

Le Saint-Hubert est un excellent rapprocheur, un chien de pied, il excelle dans la chasse aux cervidés comme celle du sanglier et il peut très bien découpler sur la voie du lièvre. Il est utilisé pour la recherche au sang, il peut aussi faire du pistage et il est aussi utilisé pour la recherche utilitaire. Le chien de Saint-Hubert est un chien polyvalent, à savoir qu’il peut s’adapter à une autre vie que sa fonction première et qu’il fait un magnifique chien de compagnie aimant, attachant et qui cherche toujours à faire plaisir.

Le physique du Saint-Hubert

Saint Hubert
La tête caractéristique du Saint Hubert
Photo : © Michèle MOUBECHE

 

Le chien de Saint-Hubert est un chien de chasse de grande taille au corps massif mais toutefois sans lourdeur. Sa forte ossature ainsi que sa bonne musculature s’inscrivent dans un rectangle.

 » La tête du Saint-Hubert est très caractéristique de la race. « 

Elle doit être très longue à la fois haute et étroite, tout en restant majestueuse et pleine de noblesse. La peau abondante qui couvre la tête et le cou du Saint-Hubert impressionne toujours tout en rajoutant un côté solennel à ce chien.
Le chien de Saint-Hubert doit être capable de maintenir un trot sur de longues distances sans présenter de signes de fatigue.
La robe de ce chien peut être de trois couleurs : bicolore noir et feu ou foie et feu, enfin, l’unicolore rouge qui peut varier du rouge clair au rouge foncé.

Les proportions idéales du Saint-Hubert :

  • Pour le mâle 68 cm + ou – 4cm et un poids de 46 à 54 kg
  • Pour la femelle 62 cm + ou – 4cm et un poids de 40 à 48 kg

Le Saint-Hubert, malgré sa morphologie de grand chien garde des allures souples et élastiques qui étonnent toujours les néophytes.

La santé du Saint-Hubert

 » Il est le plus populaire des chiens courants. « 

Le chien de Saint-Hubert est un chien rustique qui aime la vie à l’extérieur, il a besoin de se dépenser, pour se muscler, se développer harmonieusement, rester un chien équilibré. Il faut donc lui assurer espace, promenades journalières, un abri qui sera pour lui sa propriété. Il n’en appréciera que mieux, canapés et autres tapis lorsque qu’il en aura la permission. Il faut aussi savoir, que c’est un chien, qui tient sa place dans une famille tant en taille que par sa présence affectueuse et aimante. Il est souvent catalogué comme « pot de colle » car il est avide de caresses et aime sentir la présence de ses maîtres.

Ni très rare, ni très répandu, il a l’avantage de ne pas passer inaperçu. Alors ? chasseurs ou non chasseurs le chien de Saint-Hubert mérite d’être mieux connu.

 

Saint Hubert
Portée des Échos de Saint Hubert
Photo : © Michèle MOUBECHE

Textes :

  • © Michèle MOUBECHE
  • Adaptation du Standard F.C.I. N°84/22.06.2001/F

Photographies :

  • © Michèle MOUBECHE

Élevage des Échos de Saint Hubert
Michèle MOUBECHE
72250 Parigné L’Évêque – France
http://sainthubertdog.free.fr

 

Si vous souhaitez donner une deuxième chance à un Saint-Hubert, l’association « à cors et à cris, chiens de Saint-Hubert en détresse » organise le placement de cette race, hélas elle aussi touchée par les abandons.

Page 6 sur 18« Premier...45678...Dernier »