Braque de Weimar

Braque de Weimar

Les origines du Braque de Weimar

Braque de Weimer

Il existe plusieurs théories sur l’origine du Braque de Weimar.
Le Braque de Weimar aurait une origine lointaine présumée française, malgré une dénomination germanique de la race.
Lors des premières croisades, Louis XI aurait ramené de Palestine quelques chiens gris. Ceux ci ressemblaient à des griffons de grande taille.
Un certain nombre de croisements successifs sont à l’origine de la race actuelle.
Louis XI aurait croisé des sujets proches du Saint Hubert et des lévriers arabes. Peu à peu, les chiens gris de Saint Louis devinrent majoritaires dans les meutes royales de chasse à courre.

Une chose est certaine, dès le premier tiers du 19ème siècle, le Braque de Weimar était élevé à la cour du Duc de Weimar, et employé comme limier.
Le Braque de Weimar est élevé en race pure depuis environ 100 ans.

Aspect général du Braque de Weimar

Tête de Braque de Weimar
La robe aux nuances grises

Le Braque de Weimar est un chien de chasse.

Il est de taille moyenne à grande, dont le type est adapté au travail de chien d’arrêt.
La taille idéale pour un mâle est de 62 à 67 cm, le poids de 30 à 40 kg.
Pour les femelles, la taille idéale est de 59 à 63 cm, le poids de 25 à 35 kg.

Le braque de Weimar est sec, bien musclé, mais beau dans ses formes.
Sa robe génétiquement beige donne l’impression d’être grise, de gris clair à gris foncé.
Il existe une variété à poil ras et à poil long, peu répandue.

Caractère du Braque de Weimar

Braques de Weimar
Braques au Domaine des Weimars

Le Weimar est un excellent compagnon. C’est un chien docile qui aime et s’intègre parfaitement dans la vie familiale.

Il est doux avec les enfants, gai, joueur, d’un tempérament bien équilibré, sociable, très affectueux, et très dévoué à son maître. Il ne supporte pas la solitude, et ne doit pas être en chenil, ou rester enfermé de trop longues heures. Il a besoin de la compagnie de l’homme, et accompagne son maître partout, il lui est très fidèle.

Le braque de Weimar est un chien intelligent. Son éducation de base nécessite de la rigueur et une certaine fermeté, c’est un « braque », il est parfois têtu. Il s’avère être également un très bon gardien.
Qu’il chasse ou non, le braque de Weimar s’épanouit avec un exercice physique régulier et de nombreuses sorties.

 » Le Weimar est un grand sportif « 

La chasse

Le braque de Weimar est un excellent chien de chasse polyvalent. Il possède un très bon flair, c’est aussi un très bon chien d’arrêt. Il a une quête méthodique et énergique, ne s’éloigne pas trop de son maître.

Les besoins du Weimar

Braque de Weimer

En dépit de sa grande élégance, ce n’est pas un chien d’appartement, excepté si on lui propose des promenades fréquentes et des loisirs sportifs. Il est plein de vitalité et très dynamique. Il a besoin d’environ 1h minimum d’exercice par jour (et notamment course).
Le braque de Weimar n’est pas un chien solitaire, il a réellement besoin de la compagnie de ses maîtres, et ne supportera pas de rester enfermé en attendant ses maîtres. Il ne supporte pas non plus le chenil, donc les vacances, c’est avec votre compagnon !!
Il a besoin de beaucoup d’attention, et de tendresse, il est très câlin.

Le braque de Weimar connaît une croissance rapide durant laquelle son alimentation doit être adéquate. Les aliments secs industriels (croquettes) adaptés à la morphologie, l’âge et l’activité du chien conviennent donc, s’ils sont de bonne qualité.

Afin de lui éviter des problèmes gastriques, il est recommandé de lui donner 2 repas par jour (3 repas pour les chiots sevrés), et de ne pas le faire courir ou lui faire faire d’exercice avant ou après ses repas. Et bien sûr, une gamelle d’eau propre et fraîche constamment à disposition.

Santé du Braque de Weimar

Le braque de Weimar n’est pas particulièrement fragile. Il faut cependant porter une attention particulière à son poil et à sa peau, afin de prévenir certaines affections dermatologiques, et à ses yeux, à nettoyer régulièrement.
Le braque de Weimar peut être sujet à la dysplasie coxo-fémorale, c’est une raison pour laquelle, lors de la reproduction, les éleveurs doivent être vigilants aux géniteurs, afin de s’assurer que ceux-ci ne sont pas dysplasiques.

Copyrights textes et photographies : © Ellia ALLOUCHERIE Sources : Société Centrale Canine, Cercle des Amateurs du Braque de Weimars, »Le Braque de Weimar » – Dr Florence Desachy – Editions de Vecchi

Ellia ALLOUCHERIE
Le Domaine des Weimars
www.domainedesweimars.fr

Braque du Bourbonnais

Les origines du Braque du Bourbonnais

Le Braque du Bourbonnais est déjà connu en 1598 comme chien « habile à chasser les cailles » (Histoire Naturelle d’ALDROVANDI, Bibliothèque Nationale). Il est décrit par les auteurs anciens comme agréable compagnon du chasseur, d’aspect et de santé rustique, naissant avec la queue courte, se présentant sous livrée à fond blanc, entièrement et finement moucheté de marron clair ou truite de fauve. Les éleveurs ont longtemps voulu imposer une robe originale  » lilas passé « , et l’obligation de naître avec la queue courte naturelle. Une sélection aussi sévère, sur des points secondaires, ne peut être imposée à une race disposant d’un cheptel réduit, et soumise par ailleurs aux épreuves de travail. Le résultat de cette sélection à l’envers aboutit à une désaffection totale des éleveurs : de 1963 à 1973 aucune inscription au L.O.F..

En 1970, Michaël Comte décida de rechercher les derniers chiens qui avaient du sang Bourbonnais. Il ne trouva que des bâtards dont chacun avait quelques caractéristiques du braque du Bourbonnais (taille, robe, forme de la tête, queue courte). Le plus marquant d’entre eux dont les gènes sont encore dominants dans tous les Bourbonnais actuels, fut Rasteau, un male fauve, aussi appelé Pyrrhus, dont le père était Napo, le chien du chanteur Pierre Perret, dont il fit une chanson.

Après divers croisements plus ou moins consanguins, il inscrit ses premiers braques du Bourbonnais à titre initial entre 1973 et 1975; dès lors, il fédéra autour de lui plusieurs éleveurs, qui, à partir de ses chiens, créèrent leurs propres lignées, et le nombre de naissances augmenta.
En 1981, le Club du Braque du Bourbonnais, disparu dans les années 50, fut recréé, (Michaël Comte en occupa la présidence jusqu’en 2001). A partir de ce moment, les succès du Bourbonnais en Field trial lui assurèrent une renommée qui permit à la race de prospérer.

« Les Bourbonnais actuels chassent bien et ont un format pratique, c’est l’essentiel. »

La queue courte naturelle était à nouveau présente, mais on eut la sagesse de ne pas en faire un critère primordial de sélection. Quand à la couleur « lilas passé », on la cherche encore dans les nouveaux Bourbonnais, qui sont plutôt « lie de vin » ou « fleur de pêcher ». Mais là aussi, on évite la « coloromanie », qui en son temps tua la race.

Braque du Bourbonnais
Bel arrêt de Laine
Photo : © Didier VERSAVEAU

Les besoins du Braque du Bourbonnais

 

Le Bourbonnais a été principalement sélectionné pour la chasse, il a donc besoin d’exercice régulier.
Sa robe de poils courts ne nécessite aucun entretien particulier.

Le caractère du Bourbonnais

« Le chien de madame pendant la semaine et celui de monsieur le dimanche. »

Le Bourbonnais a besoin de contact régulier avec ses maîtres, il ne faut pas le laisser des jours entiers au chenil. Il s’entend bien avec ses congénères, mais ce sont les contacts avec les humains qui l’intéressent le plus.
Ces caractéristiques en font pour la famille d’un chasseur.

La santé du Braque du Bourbonnais

Pas de problème de santé particulier, on trouve des Bourbonnais qui chassent sans problème sous toutes les latitudes (de la Finlande à l’Angola) et dans tous les biotopes (des plaines américaines aux eaux froides du Canada).

 

Chiot du Rocher des JastresVrac du Rocher des Jastres
Photo : © Michaël COMTE

 

Textes : © Michel et Michaël COMTE
Photographies :

  • © Michel et Michaël COMTE
  • © Didier VERSAVEAU

Michaël Comte
« Les Jastres »
385 Avenue Beauséjour
83700 Saint Raphaël
FRANCE
Tel: +49 172 84 14 285
www.braquedubourbonnais.info

Page 12 sur 17« Premier...1011121314...Dernier »