Jour 36 : J’ai glissé chef !

Jour 36 : J’ai glissé chef !

Captain au rapport.

Aujourd’hui c’est la journée de la Terre !
Alors, Bonne Fête la Terre !

Il faut faire attention à la Terre, aux fleurs et aux petites bêtes (surtout celles qui nous prennent à la fois pour des taxis, des hôtels et des restaurants). Donc pendant ma promenade, j’ai pris le temps d’observer la nature.

C’est beau toutes ces couleurs !

Et puis j’ai décidé d’aller vérifier les coquelicots. Les coquelicots, c’est les fleurs rouges. Je connais le mot par ce que hier, Aline et moi, on a croisé à distance réglementaire une personne qui les cueillait. Aline elle a dit : « C’est dommage, ça ne tient pas dans l’eau. » Moi, je connais bien Aline et ce qu’elle voulait dire. La personne, qu’on ne voit jamais en promenade sur le chemin, elle a répondu « Ha ben, moi, j’arrive à les faire tenir un peu. » Comme Aline elle est curieuse, elle a demandé : « Et c’est quoi votre recette magique ? » Et ben la personne elle a même pas répondu ! Donc Aline elle m’a dit « Viens Captain, on ne connaîtra pas la recette magique. »
Au moins quand on laisse les coquelicots et ben tout le monde en profite. Si on les cueille, ça profite juste à la personne qui les a cueillis. Si on les laisse, ça profite aux petites bêtes qui viennent manger, à d’autres promeneurs et ça permet qu’ils fassent des graines et reviennent l’année suivante. J’aurais bien aimé expliquer tout ça à la personne avec les fleurs dans la main, mais Aline elle m’a pas laissé le temps. Je crois qu’Aline elle savait bien que j’étais capable d’expliquer tout ça, mais qu’elle était pas certaine que le personne elle pourrait comprendre.

Ouf, il y a des survivants.

Et puis vous me connaissez, j’ai tendance à vouloir bien faire. Donc je me suis approchée d’un peu plus prés pour mieux voir. Enfin, ça c’est la version officielle.

C’est aussi en pente que ça d’habitude ?

C’est le matin alors je devais pas être bien réveillée. J’ai mal jugé de la topographie du terrain. La topographie c’est la forme du sol qu’on a sous nos pattes. Et je me suis retrouvée en plein champ la truffe dans une bonne odeur comme par hasard. Si j’avais voulu le faire exprès, j’aurais pas aussi bien réussi !

Je comprends pas comment je suis arrivée aussi vite aussi loin.

Bon, ben maintenant, c’est même plus drôle. Vous connaissez la suite, enfin comme on a l’oreille musicale actuellement, vous connaissez le refrain. « Captain, sors de là, sur le chemin ! » Je suis certaine que vous aviez deviné. Un grand classique chez Aline…

J’arrive !

Là, j’ai quand même tenté un truc. Vous savez, on peut toujours essayer de négocier. Je reprends depuis le « Captain, sors de là, sur le chemin ! »

– Captain, sors de là, sur le chemin !
– J’ai glissé chef !
– Non, mais tu rigoles là !
– Ben, non… J’ai glissé, Mon Général…
– Captain, on ne rejoue pas la 7ème compagnie, c’est quoi ce bazar ?!? Les prétextes en tous genres ça suffit. Suki et « Le Roi Lion », « Captain et la 7ème compagnie »… Y’a bien un copain qui va se dévouer pour « L’aile ou la cuisse. »

Là, j’ai pas tout compris…

Prenez soin de vous, de vos humains et de la nature autour de votre kilomètre.

Fin de la transmission du jour 36.