Jour 20 : Un peu de sérieux !

Jour 20 : Un peu de sérieux !

Captain au rapport.

C’est dimanche.
Notre périmètre de promenade se restreint encore dans le Jura… Certains humains ne respectent pas suffisamment le confinement. Pourtant, un « pas bouger » ça peut vite s’apprendre avec une grande source de motivation comme elle dit Aline. Il faudrait leur mettre plus de chocolat devant le nez chez eux et ils auraient moins envie de bouger peut-être. Moi, je dis ça, je dis rien. Enfin avec Aline ça fonctionne.

Donc, nous on garde notre 1 kilomètre et on prend bien le papier qui va bien pour notre promenade quotidienne (ça veut dire une fois par jour).

Vos transmissions

Moi Plume je t envoie aussi des bisous. Je gère bien le confinement avec mon frère Olathe! Il partage les activités récréatives et çà j aime bien!!

Exercice validé ! Bravo Plume (et Paul, jolie chaussette…)

Nota : Et ben voilà ! Un chat qui relève le défi croquettes. On pourrait même dire un chatlange dans ce cas. Bravo Plume ! Chalue bien tout le monde de ma part.

Coucou Captain, salut les copains
Merci Captain pour ton rapport journalier, et pour les transmissions des copains, nous faisons la lecture tous les soirs avec ma maman et c’est un des meilleurs moment de la journée !!!!
Vu que le confinement a l’air de se prolonger j’ai décidé de quitter ma couette et mon canapé pour profiter un peu du jardin. Il faut bien que mes humains prennent l’air. Je suis en mode bain de soleil. Je prépare mon bronzage pour être fin prête si un jour ce vilain méchant virus nous laisse en paix et que je peux retrouver mes plages de Bretagne.

Manquerait pas ma serviette et mon parasol ?

J’ai la chance de pouvoir sortir et courir dans le jardin, je pense à tous les copains qui sont en appartement et pour qui c’est beaucoup plus pénible.
J’ai même sorti la balle, et comme j’ai un sens aigu du dévouement (mais ça vous le savez tous) je fais exprès de ne pas aller la chercher pour la rapporter à mes humains, comme ça ils sont obligés de courir. Je pense que faire un peu de sport ne peut pas leur faire de mal. Si je réussi à les maintenir en forme, je me demande si ils penseront à me dire merci. Je n’en suis pas sûre mais bon nous les chiens nous savons bien que les humains ne sont pas toujours reconnaissants de ce que l’on fait pour eux.

Tu me lances la balle, je te montre où elle est et TU vas la chercher.

J’espère vous revoir bientôt
Bises à Captain, Aline, Claude et tous tes compagnons de confinement
Fin de transmission d’Oasis

Nota : Que de dévouement envers tes maîtres ! Bravo Oasis ! Je suis bien d’accord avec toi. Les copains qui ont des jardins ont bien de la chance. Moi je profite du jardin mais je fais aussi beaucoup d’exercices en intérieur comme en hiver. Tu m’impressionnes car moi je suis incapable de ne ramener la baaalleeee.

Vous inventez de nouveaux défis. Vous avez des idées. Par ce que comme dit Aline « Confinés mais avec des idées ! »
Donc j’ai aussi essayé de relever le défi des lunettes.
Voilà, comme je passe beaucoup de temps sur l’ordinateur et que c’est mauvais pour mes zieux (ou yeux, je sais jamais…) et ben j’ai essayé une vielle paire de lunettes de la maman d’Aline. Je comprends pas pourquoi Aline elle a insisté autant pour que je vous précise la provenance (ça veut dire d’où ça vient) de ces lunettes.
J’ai vite compris même si au début je me demandais pourquoi je devais porter ça… On sait ce que ça donne. On commence avec des lunettes et on va finir avec des masques. Quoique nous au moins on a de l’entrainement avec les muselières. Je m’égare ? Peut-être un peu…

Moi, je prends le confinement très au sérieux, enfin surtout les défis des copains !

J’ai réussi le défi des lunettes d’Isis et Farine !
J’attends maintenant vos photos avec des lunettes à mon adresse captain@edu-cain.fr

Aujourd’hui j’ai aussi aidé au jardin.
Comme on ne peut plus évacuer les déchets verts, j’ai décidé de m’en occuper. C’est impressionnant tout ce qu’Aline est capable d’entasser dans le jardin. Il faut remettre un peut d’ordre dans tout cela Mon Général ! Y’a du laissé aller dans le camp de base !

Réduction des déchets.

Et puis, je suis allée voir les fraises. Depuis plusieurs jours à la radio ils parlent du problème de la cueillette des fraises, que ça va pourrir et fraisi et fraisa (c’est mieux que patati et patata, non ?). Donc, toujours pour rendre service aux humains et palier au manque de patte d’oeuvre, je me suis dévouée pour aller cueillir les fraises  Et là, rien. Pas une fraise. Enfin quand je dis rien, j’ai eu le droit à « Captain, sort de là ! » Voilà, on veut rendre service. Cette incompréhension de nos propriétaires est parfois fatigante.

Est-ce que les fraises elles ont décidé de pousser comme les carottes cette année ?

Demain je vous mets une rétrospective (vous connaissez ce mot maintenant) de quelques copains. La j’ai les coussinets qui commencent à fatiguer sur le clavier.

Et mauvaise nouvelle…
Enfin, tout est relatif.
La maman de Suki m’a envoyé une vidéo pour les squats… On est foutu les copains ! Va falloir assurer. Encore un défi à relever. J’étudie comment mettre ça sur le blog prochainement. Ça nous laisse encore un peu de répit (c’est comme tranquillité).

Prenez bien soin de vous et échauffez vos humains, demain on rigole moins !

Fin de la transmission du jour 20.