Jour 2 : l’ennemi est parmi nous

Jour 2

Alerte ! Alerte !

Ce matin de bonne heure Claude annonce : « Je vais chercher le furet ». Panique à bord ! Non !!! Il ne va quand même pas ramener un furet à l’intérieur de la maison ! Depuis le temps que j’écoute les conversations des humains, ils répètent que le furet est LE prédateur naturel des lapins et donc par extension des cochons d’Inde. Les copains, un prédateur c’est celui qui mange l’autre. Donc, nous les chiens, nous sommes des prédateurs de croquettes. Aline, c’est un prédateur de chocolat, un très gros prédateur d’ailleurs. Bref, je m’égare (vous allez prendre l’habitude de mes digressions, ça veut dire que l’on parle d’autre chose). Donc, Claude sort de la maison tranquillement pour aller chercher le furet. Aline a l’air tranquille aussi. Moi, je m’inquiète. Nougatine !?! Mirabelle !?! Vous êtes où les filles ?!? Alerte ! Alerte !!!
Et puis Claude revient avec un machin métallique, en annonçant fièrement : « J’ai retrouvé le furet. »
C’est ça un furet ??? Je me méfie, ne jamais se fier aux apparences des objets humains… Nougatine ! Mirabelle ! Tous aux abris ! L’ennemi numéro un est dans nos murs ! Je répète, l’ennemi a pénétré la zone de confinement !!! Je fais barrage de mon corps les filles. Depuis mon arrivée à la maison, une seule consigne : Mon Capitaine, vous devez protéger les animaux de la maison et particulièrement les plus petits. Et bien là, c’est le moment. J’ai le sens du sacrifice, moi.
Vous ne devinerez jamais comment j’ai été récompensée de mon dévouement pour protéger les cochons au péril de ma vie. « Captain, c’est pas le moment ! On n’a vraiment pas besoin de toi maintenant… » Et Claude s’est enfermé dans la petite pièce de la maison. Vous aussi les copains vos humains ont une petite pièce avec une chaise à eau j’imagine. Aline dit alors : « Quelle idée de jeter une feuille d’essuie tout dans les toilettes… » Et Claude : « Ben, je ne sais pas ce qui m’a pris… Mauvais réflexe… La fatigue… »

Moi, face à l’ennemi.

Donc, au final, ce furet là, il faut éviter de s’en approcher mais il n’a pas touché aux cochons d’Inde.
Ouf, tout le monde est sain et sauf.
Mirabelle. Nougatine. L’ennemi potentiel est reparti. Je répète, fin de l’opération furet. Vous pouvez reprendre vos activités.

Sinon, c’est bidon et terrain d’éducation pour continuer le nettoyage.
Ce matin, j’ai vérifié la qualité de l’eau.

Teste de l’eau du récupérateur. Nettoyage écologique.

Nous avons fait notre promenade. RAS à l’aller.

Captain est-ce que tout est Ok ? Personne en vue Mon Général, la voie est libre ! On respecte la loi sur les distances, nous.

Au retour, attention danger pulvérisation en cours. Donc, les copains, on fait attention à rester sur les chemins pour ne pas se mettre du produit plein les pattes et surtout on ne grappille rien dans les champs. Je sais, je suis la première à regarder avec gourmandise ce tendre brin de blé…
Aline vous dirait que Maalox, la bien nommée, a un jour été victime d’un sérieux empoisonnement pour avoir couru dans un champ traité. Son humain est arrivé après le passage du tracteur et n’a rien pu voir. Alors, on évite de devoir aller chez le vétérinaire actuellement les copains, même si c’est autorisé.

Au tiers supérieur gauche, le tracteur avec le produit.

J’aurais encore plein de choses à vous raconter. J’ai vu passé une photo de Pompon sur l’écran et c’est pas très joli tout ça… Demain, je vais peut-être vous parler de Racoon et Bidi. Car ces deux là, c’est un peu comme le furet, faut pas mettre ses pattes autours d’eux. Mais j’aurais peut-être aussi d’autres aventures à partager.

Au fait, c’est étrange, Claude s’est enfermé dans l’atelier d’Aline avec son ordinateur depuis ce matin au lieu de partir en voiture… Cela doit être le fameux télétravail. Je vais faire mon enquête sur le sujet.

Note complémentaire.
Ce matin Aline était très triste car l’aubépine commence à fleurir sur le terrain et elle est la seule à en profiter. C’est un de ses moments préférés quand vos humains s’émerveillent « Oh, que c’est joli tous ces arbustes en fleur ! » Partager la beauté de la nature pour avoir envie de la protéger ensemble, comme elle dit Aline.

Prenez soin de vous et de vos humains.

Fin de la transmission du jour 2.