Jour 8 : Je continue mes entrainements

Jour 8

Captain au rapport.

Vous prenez des initiatives et je trouve ça super !
Apparemment vos humains ont des points de vue différents…

Duc a décidé de recréer un mess chez lui pour participer à l’effort de guerre. Bien manger, c’est important pour lutter contre le vilain méchant virus. Donc, Duc, il eu l’initiative de se mettre aux fourneaux. Il voulait tout simplement changer le quotidien et aider le moral des troupes en assurant le dessert. Il a été interrompu alors qu’il venait de sortir le paquet de farine. Opération pâtisserie annulée… Quelle dommage… On aurait bien voulu partager la recette entre copains.

C’était pourtant bien noté : « Farinez avant d’étaler la pâte. »

 

Duc en petite promenade pour se dégourdir les pattes

Suki, elle prépare les jardinières pour les semis. Suki normalement elle vit en appartement mais elle est venue passée son confinement chez sa grand-mère avec sa propriétaire. Donc, à la maison, il y a maintenant 3 chiens et 2 chats, plus les humains ! Impossible de s’ennuyer avec Suki. Je lui fais confiance pour les initiatives en tous genres…

Ameublir la terre avant les plantations. Ça, c’est fait !

Il y a peu je vous parlais de mes pipis. Et bien continuons. Au moins on aura fait le tour des pipis cacas. En plus, là, c’est pas moi…
Vous connaissez peut-être le dicton « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent ». Sur le terrain, c’est devenu « Quand les chiens ne sont pas là, les piafs font cacas ! ». Je n’ai jamais vu autant de petits cacas d’oiseaux. Au départ, je croyais que c’était les pétales des fleurs blanches des arbustes (Aline appelle ça des pruneliers). Mais non ! C’est bien des cacas de piafs ! Et dire que l’on vient de tout laver et eux ils se servent des obstacles comme toilettes (vous savez la petite pièce des humains avec la chaise à eau). Ha ben c’est certain, ils sont tranquilles ! Pas un chien ! Je sais normalement on dit pas un chat. Le confinement c’est bon pour la biodiversité ! Vous pensez aux hérissons qui vont pouvoir traverser tranquillement. Ça va en faire des morts en moins sur les routes. Vous avez senti comment l’air qui arrivent dans nos truffes est plus pur ?

Ha ben non, ça c’est pas un pétale de fleur…

Aujourd’hui c’était révision pour moi… Aline a décrété (ça veut dire que tu le dis fort et que l’autre il a pas le choix) que nous devions continuer les entrainements pour aller à l’hôpital. Donc elle a ressorti les tubes à essai (après le microscope, c’est presque logique). Aline et moi on pense souvent aux personnes qui sont à l’hôpital et qui attendent notre visite. Vous savez bien comment ils sont contents de nous voir les malades. Je suis certaine que vous aussi vous y pensez. Ça va être long pour eux de ne pas nous voir pendant tout ce temps. Bref, je me suis motivée et je me suis appliquée pour bien réussir à faire sortir mes croquettes des tubes. J’ai fait beaucoup de progrès. Au début je pensais qu’il fallait juste signaler la présence de la croquette en touchant avec ma truffe. C’est ce qu’Aline m’a appris pour la recherche des billets. Je dois juste « marquer l’objet et m’immobiliser » comme elle dit. Maintenant, je sais que je dois faire sortir la croquette du tube toute seule et j’y arrive ! Le but sera que les malades de l’hôpital remplissent les tubes avec les croquettes et me regardent ensuite les récupérer. Aline elle dit que ça fait travailler la motricité fine des gens. J’ai pas tout compris mais du moment que moi j’arrive à reprendre mes croquettes tout va bien.

J’attends sagement l’ordre du Général pour passer à l’attaque.

Chargez ! Enfin plutôt déchargez…

Alors pour ceux qui ne connaîtraient pas l’association de médiation animale Cerise Griotte c’est peut-être le moment de la découvrir car à la fin du confinement on sera tous contents de se revoir. Aline travaille sur de nouveaux projets grâce à l’argent du Crédit Agricole et des Tookets. Elle a parlé de tangram. Un truc qu’il va falloir étudier par ce que ce mot là je ne l’ai jamais entendu…

Bon, ben je suis rassurée, Claude est revenu hier soir et reparti ce matin. Il n’était donc pas parti chez le vétérinaire à humain. Vous savez des fois quand on est très malade, il nous garde toute la journée le vétérinaire. C’est juste que là Claude évite les contacts et reste manger le midi à son travail. Il emmène une boîte à miam. Les copains qui font du pistage (on dit aussi mantrailing) connaissent la boîte à miam. Pour les autres, je vous explique.  C’est une boîte dans laquelle il y a tout ce que l’on aime manger et que l’on a comme récompense si l’on retrouve la personne qui s’est perdue. Mais elle n’est pas perdue pour de vrai car si nous on arrive pas à la retrouver et ben Aline elle prend son téléphone et dit « Vous pouvez revenir, c’est fichu… ». Je m’égare, encore une fois ! Bref, donc on dit merci aussi à Claude qui va travailler pour que d’autres humains puissent travailler depuis leur maison avec leur chien à côté. Claude travaille pour que les ordinateurs fonctionnent. C’est un peu (beaucoup) plus compliqué que ça mais je fais simple car sinon je vais devoir digresser longtemps.
Aline est aussi parti travailler sans moi l’après-midi. Pour ma sécurité. J’ai donc eu le droit à ma première permission depuis le début de la guerre. Ça fait du bien une maison sans humain. On a retrouvé notre tranquillité Katsu, les cochons et moi.

Voilà les nouvelles du front. Vous aurez bientôt une transmission de P4 et vous allez bien rigoler. C’est trop drôle d’avoir Captain et P4 ensemble sur le même blog. Si vous ne savez pas ce que P4 veut dire c’est que vous êtes un jeune humain alors demandez à un humain vieux et il vous expliquera.
On maintient les deux copains par jour pour les transmissions tant que l’on pourra. Merci à tous !

Prenez soin de vous et de vos humains.

Fin de la transmission du jour 8.

 

 

 

Jour 7

Jour 7

Captain au rapport

Salut les copains !
Vous êtes nombreux à prendre le confinement très au sérieux ! Vous aidez vos humains chacun à votre façon. Félicitations ! Certains sont studieux, d’autres prennent des initiatives plus ou moins bonnes… En tant de guerre, tous les coups sont permis (ou presque).

Aujourd’hui j’ai décidé de mettre au tableau d’honneur ceux qui s’entraînent durement.

Nous avons donc Phénix et Lako qui continuent l’entrainement dans leur jardin. Les progrès sont là. C’est bien. Persévérez !

Lako et Phénix à l’entrainement
Et hop !
Et hop ! Bon Phénix, tu fais quoi derrière ?!? Un peu de sérieux !

Nous avons aussi Pooky qui a la chance d’habiter à quelques foulées de la forêt. Pour sa dernière séance Aline avait donné comme exercice au propriétaire de Pooky de se promener en liberté dans les bois. Son propriétaire a bien fait l’exercice. Aline est très contente.

Personne en vue. Distance de sécurité respectée. Je valide l’exercice de Pooky !

Travail du « pas toucher » pour Pin Up. Elle doit avoir hâte que son maître reparte… C’est dur comme entrainement… Le propriétaire de Pin Up, son métier c’est de conduire les camions qui amènent le chocolat et les croquettes dans les rayons des magasins (mais aussi d’autres choses). Alors on lui dit MERCI !

Pin Up montre l’exemple sur la notion de respect des règles. Bravo Pin Up !

Bravo à tous pour vos entrainements, vous aidez vraiment vos humains à rester en forme. Car ça les occupent de vous occuper.

Il y a des copains qui vivent avec des chats ! C’est quoi un chat ? Non ! Non et non ! Ça ne se mange pas non plus. Vous êtes certains que votre stock de croquettes est bien géré ?
Donc il y a des copains qui vivent avec des chats. Moi j’ai le mien et il s’appelle Katsuki. Enfin officiellement Katsuki Neko. J’ai eu beaucoup de difficultés quand je suis arrivée chez Aline et Claude car une fois c’était Katsuki, une autre fois Neko, parfois que Katsu. Et puis il y a eu beaucoup de « Tu laisses le chat ! » et des « Pauvre chaton mature (ça veut dire vieux, mais ils ne veulent pas le vexer, alors comme ils pensent que l’on ne comprend pas ils disent mature à Katsuki) ! » Je vous raconte tout cela car j’ai reçu une photo de Stony et Garance, les chats de Jaspée, Gaby et Nesko.

Stony et Garance confinés dans le haut d’un placard. Ils optimisent l’utilisation de l’espace. Belle initiative !

Les chats c’est un peu comme les cochons d’Inde. Ça fait toujours la même chose. Le cochon d’Inde, il mange. Le chat, il dort. On comprend encore plus le rôle que nous avons dans ce confinement vis à vis de nos humains. 
Si vous avez un doute sur les occupations des chats, j’ai des preuves. Si je laissais le clavier à Katsuki, il oserait vous écrire qu’il surveille activement le tricot commencé par Aline. Sauf, que là je viens tout juste de le réveiller alors qu’il faisait sa sieste depuis plusieurs heures…

Katsuki, fais pas semblant de surveiller, tu dormais !

Le dossier Katsuki est bien complet je vous assure. Soit disant qu’il faut toujours une phase d’observation selon lui. De toutes façons, c’est un confiné de nature, enfin officiellement un chat d’intérieur (c’est plus poétique). Dans cette guerre, il assure nos arrières. Il a promis de rester fidèlement sur le lit si Aline et Claude devaient s’y réfugier. Il a affirmé qu’il ne quitterait la chambre qu’en cas de besoins comme le stipule (c’est pour dire que c’est écrit) l’attestation de déplacement dérogatoire. Je veux bien le croire. Il a de l’entrainement pour rester à rien faire sur une surface moelleuse. Des années d’entrainement le chaton mature !

Voilà, encore une preuve de son implication… Il va vous dire qu’il est en pleine réflexion avant de passer à l’action en plus !

La vie en confinement, c’est partager l’espace alors j’espère que si on doit finir tous au lit il y aura aussi de la place pour moi car je m’engage à cet effort de guerre.

Claude est parti ce matin et il n’est même pas rentré à midi comme d’habitude. C’est fini le télé travail ? Je vous confirma ça bientôt.

Les copains, je crois que j’ai compris l’histoire du dehors à 20h00. C’est pour dire merci à tous les humains qui travaillent pour aider les humains qui sont malades, mais aussi ceux qui nous permettent d’avoir une vie presque normale.

Alors moi aussi je dis merci en faisant un exercice de pas bouger devant mes croquettes. Il y a de plus en plus de défis sur Internet pour passer le temps. Aline a vu des choses dangereuses pour nous. Je trouve que le « pas bouger » devant les croquettes c’était déjà un peu limite mais on n’a pas toujours la même vision. Comme je ne suis que Capitaine, je m’incline.

Moi, Captain, je vous dis MERCI !!!

Fin de la transmission du jour 7.

Page 31 sur 233« Premier...1020...2930313233...405060...Dernier »